À une semaine de la Journée mondiale sans tabac, les Français voient en la cigarette électronique une solution de sevrage. D'ailleurs, d'après une étude menée par Smokio, et publiée lundi 26 mai, près des trois quarts (72%) considèrent cette variante moins nocive que la cigarette habituelle.


Les bienfaits de la cigarette électronique sont approuvés par une majorité de Français. Seuls 25% estiment qu'elle est aussi nocive que sa variante classique. À l'heure où de nombreux fumeurs cherchent des solutions pour arrêter le tabac, la cigarette électronique s'avère être un choix. Plus de 80% la recommandent à leurs proches pour mettre fin au tabac.

Par ailleurs, 50% des personnes interrogées par cette étude considèrent qu'elle devrait être remboursée par la Sécurité sociale, au même titre que les patches ou les chewings-gums.

Une récente étude du cabinet Xerfi indiquait que 1,5 million de Français vapotent. Cependant, malgré le succès de la "ecig", une écrasante majorité (94%) pense que la cigarette habituelle ne disparaîtra pas pour autant.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 200 Français, interrogés d'avril à mai 2014, dont 52% de fumeurs, 7% d'ex-fumeurs, 11% de vapoteurs et 38% de non-fumeurs.