L’e-cigarette connaît aujourd’hui un immense succès. Il s’agit d’un produit qui imite le fonctionnement de la cigarette classique, à la différence près qu’il produit de la vapeur au lieu de la fumée. Mais comment ça fonctionne donc ?

Le mode de fonctionnement de l’e-cigarette

Le fonctionnement de l’e-cigarette est pratiquement identique pour tous les modèles, peu importe l’enseigne qui les conçoit. Ce dispositif est constitué de quatre éléments ayant chacun une fonction spécifique. Elle renferme une batterie rechargeable qui apporte le courant indispensable à la chauffe de la résistance. Il est à souligner que plus la batterie est grosse et plus l’e-cigarette est durable. Le produit est également pourvu d’une résistance qui, lorsqu’elle chauffe, permet de vaporiser l’e-liquide. Quant à la mèche, son rôle est de ramener l’e-liquide du réservoir jusqu’à la résistance. La résistance et la mèche sont souvent jointes. Enfin, le réservoir de l’e-cigarette renferme l’e-liquide.

Dans tous les cas, l’e-cigarette simule l’action de fumer au moyen d’un système qui produit automatiquement de la vapeur pouvant contenir de la nicotine. La vapeur est inodore et disparaît instantanément.  Il s’agit à ce jour de l’unique système permettant de fumer d’une autre manière. Et il constitue en plus une excellente alternative au tabac.

Qu’en est-il de l’e-liquide ?

Il faut le préciser, pour fonctionner, il est nécessaire que l’e-cigarette contienne de l’e-liquide, qui est stocké dans le réservoir. C’est ce liquide qui, vaporisé par la résistance, sera vapote. Ainsi, l’e-liquide joue un rôle primordial. Celui-ci contient du propylène Glycol, de la glycérine végétale, de l’eau, de l’alcool à très faible dose et des arômes afin d’offrir de multiples saveurs. La nicotine est optionnelle. Lorsque le courant libéré par la batterie passe par la résistance, celle-ci chauffe l’e-liquide. Cette vaporisation combinée à l’air inhalé, produit de la vapeur qui offrira la sensation de fumer. Lorsqu’on sent la vapeur au fond de la gorge, l’on appelle cela « hit ». Le « hit » est généralement généré par la nicotine. Tout cela ramène au fait que la qualité de l’e-cigarette relève de l’e-liquide qu’elle renferme, étant donné que c’est ce liquide qui sera vapoté et aspiré.