La législation de la cigarette électronique ne cesse d’évoluer à travers l’Europe. Du côté de la Grande-Bretagne, il n’existe pas sur place de mesures contraignantes par rapport au vapotage. Récemment, la Commission de régulation de la Publicité (CAP) a pris une nouvelle décision. L’apparition de l’e-cigarette est dorénavant autorisée sur les petits écrans britanniques.

La cigarette électronique en Grande-Bretagne

e cigarette tvAujourd’hui, la cigarette électronique est un produit particulièrement populaire en Grande-Bretagne. Tous les mois, on compte pas moins de 40 000 personnes qui s’initient au vapotage. Avec la démocratisation de l’e-cig, le nombre de fumeurs devrait diminuer de façon sensible. Ces derniers sont aujourd’hui près d’une dizaine de millions. Ce chiffre devrait dont être révisée à la baisse grâce à la cigarette électronique.

Publicité sur la cigarette électronique en Grande-Bretagne

La publicité qui promeut la cigarette électronique est donc désormais possible outre-Manche. Cette décision est notamment assortie de différentes contraintes. Ainsi, les campagnes diffusées sur les petits écrans ne doivent pas inciter les non-fumeurs à se tourner vers l’e-cigarette. Les entreprises qui soutiennent leurs produits ne doivent, en outre, pas affirmer que la cigarette électronique est plus saine par rapport à la clope classique. Et il ne faut pas faire le parallèle avec les produits du tabac. Enfin, les mineurs ne doivent surtout pas être ciblés et les publicités ne doivent pas faire intervenir des jeunes âgés de moins de 25 ans (ou des personnes qui ont l’air d’avoir moins de 25 ans). A souligner, par ailleurs, que la décision prise par la Commission de Régulation de la Publicité devra être réexaminée après un délai d’une année, notamment afin d’être en phase avec les évolutions en matière de cigarette électronique.

Parallèle avec la France

Si l’on effectue une comparaison avec la situation française, on constate inévitablement des disparités. En effet, le projet de la Ministre de la Santé Marisol Touraine serait de proscrire toute publicité autour de la cigarette électronique. Elle envisage de se conformer aux principes prévus par la TPD (Tobacco Products Directive ou Directive sur les produits du tabac au niveau européen).