Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Kwit, l’application pour arrêter...
vue 47 Vues 0 J'aime
Qu’est-ce que Kwit ? Les applications pour arrêter de fumer sont nombreuses. Aujourd’hui, on va vous parler de...
Lire la suite
À Hong Kong, le CBD peut vous mener en prison

À Hong Kong, le CBD peut vous mener en prison

calendrier Publié le 30/01/2023
calendrier Modifié le 14/02/2024
vue 1015 Vues 0 J'aime

C’est à peine croyable et pourtant vrai : désormais, le CBD peut vous mener en prison à Hong Kong. Qu’il s’agisse de bonbons, de boissons, d’huile ou encore de crème, l’intégralité des produits au cannabis sont passibles d’emprisonnement sur le territoire hongkongais.

Hong Kong classe le CBD dans les drogues dangereuses

La région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine vient de signer l’arrêt de mort du CBD sur son territoire. Pour ses 7 millions d’habitants, posséder du CBD revient à posséder une drogue dure, au même titre que l’héroïne ou la cocaïne. Hong Kong ne fait aucune différence entre le cannabis sans THC et celui qui en contient. Peu importe le produit fini, tout ce qui contient des extraits actifs (cannabinoïdes) de la plante de chanvre est illégal à compter du 1er février 2023.

Cette tolérance zéro de la cinquième aire urbaine de Chine ne s’est pas fait en deux jours. Dès l’an dernier, les habitants d’Hong Kong étaient prévenus de leur obligation de jeter tout produit au CBD en leur possession dans des boîtes spéciales réparties à travers le territoire. Une première étape avant un bannissement total sous le coup de la Dangerous Drugs Ordinance (DDO).

Quels sont les risques de posséder du CBD à Hong Kong ?

Quand on dit que le territoire passe à une tolérance zéro vis-à-vis du cannabidiol, on ne plaisante pas. Les autorités non plus vu les peines de prison et les amendes appliquées ! En effet, en cas de possession ou de consommation de produit au CBD, vous encourez 7 ans de prison et une amende pouvant aller jusqu’à un million de dollar. Si vous comptez vous rendre à Hong Kong, assurez-vous de ne rien emporter par mégarde dans vos sacs !

Monsieur Kesson Lee Kei-shun, commissaire dans le service des stupéfiants au Bureau de la Sécurité avait tout de même voulu rassurer les passagers de vols à destination d’Hong Kong qui n’auraient pas été au courant du bannissement du cannabis, même sans THC, sur le territoire. Ainsi, ces derniers pouvaient déposer leurs produits au chanvre dans des boîtes au sein de l’aéroport, sans risque de poursuites.

Néanmoins, ce laxisme n’était que de courte durée, puisque les boîtes n’ont été présentes que 3 mois. À compter du 1er février 2023, tout passager en possession d’un produit au CBD arrivant à Hong Kong risque la prison et une copieuse amende.

Pourquoi le CBD est-il banni à Hong Kong ?

Dans son communiqué de presse datant du 27 janvier 2023, le Département des Douanes d’Hong Kong ne mentionne pas les raisons de sa décision vis-à-vis du cannabidiol. Cependant, dans un communiqué de presse plus ancien, publié le 05 août 2022 et intitulé “Les Douanes d’Hong King saisissent des drogues dangereuses de type cannabis d'une valeur d'environ 46 millions de dollars au cours des deux derniers mois”, des précisions sont intéressantes.

On y apprend par exemple que : “Les principaux types de drogues dangereuses de type cannabis saisies par les agents des douanes comprenaient des têtes de cannabis, de l'herbe de cannabis et des résines de cannabis, qui pesaient environ 87kg et représentaient environ 70 % des drogues dangereuses de type cannabis saisies. Les 30% restants étaient des produits à base de cannabidiol (CBD) soupçonnés de contenir du tétrahydro-cannabinol (THC), qui pesaient environ 36 kg.”

Par la suite, on peut lire que les Douanes d’Hong Kong ont remarqué que de nombreux produits au cannabidiol ont été testés et comportaient du THC. Toutefois, aucun chiffre n’est présenté. On ne sait donc pas dans quelle mesure le taux de THC était important.

Pour rappel, le taux de THC légal en France dans les produits au cannabis est passé de 0,2% à 0,3%. Tous les e-liquides CBD, les huiles, les bonbons, les crèmes et les boosters vendus sur notre site Nicovip sont garantis conformes à la législation française. Si vous voyez à Hong Kong, rappelez-vous qu’ils sont en revanche interdits là-bas !

Publié dans: Actualités, CBD
carole chenais
Lorsque j’ai découvert la vape en 2010, j’ai rapidement saisi l’impact positif que la cigarette électronique pouvait avoir sur la santé des fumeurs et de leur entourage, mais aussi sur l’environnement. Je suis heureuse de pouvoir participer via Nicovip à la lutte contre le tabagisme ! À titre personnel, j’apprécie les mods aux lignes épurées comme la superbe box Gen S 220W Vaporesso. Côté vape juice, je ne jure que par les e-liquides bio et les saveurs complexes. Le tout sans nicotine ! De temps en temps, j’apprécie de vapoter du CBD pour savourer un moment de détente en toute tranquillité !

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires