Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Il y a du changement sur le site...
vue 89 Vues 0 J'aime
Les nouvelles réglementations concernant la vente en ligne de produits pour la vape Le marché de la vape évolue...
Lire la suite
Peut-on être positif avec du CBD à un test de dépistage ?

Peut-on être positif avec du CBD à un test de dépistage ?

calendrier Publié le 10/01/2024
calendrier Modifié le 27/03/2024
vue 140469 Vues 0 J'aime

Est-il possible d’être contrôlé(e) positif à un test de dépistage de police à cause du CBD ? Malheureusement pour les adeptes du cannabis légal, oui, c’est une possibilité ! Mais pas réellement par la faute du CBD. On vous explique le pourquoi du comment !

Un test de dépistage du cannabis peut-il être positif avec du CBD ?

Que ce soit sur la route lors d’un contrôle de police, au travail ou même à la maison, vous pouvez être confronté(e) à un test de dépistage de drogues, comme un test salivaire. Petite précision pour les mineurs qui redoutent que leurs parents s’équipent de tests de dépistage : l’achat de produits au CBD vous est interdit tant que vous n’avez pas atteint la majorité ! Pour vous, la question ne se pose même pas : hors de question d’en utiliser, à l’exception des recommandations émanant spécifiquement de médecins, avec l’accord de vos parents. 

Pour les consommateurs de produits au cannabidiol, la crainte d’un résultat positif lors d’un test de dépistage au cannabis peut être source d’angoisse. Et à juste titre ! Oui, les produits au CBD, qu’ils soient sous la forme de e-liquides au CBD, d’huile au CBD ou de denrées alimentaires (bonbons, gâteaux…), peuvent avoir pour conséquence un test positif au cannabis.

La substance en cause n’est pas le cannabidiol en lui-même mais le delta-9-tétrahydrocannabinol, ce fameux THC, parfois contenu dans certains produits au CBD. Théoriquement, le cannabis comportant du THC est interdit en France. En tout cas, il l’est dans une certaine limite. Cette limite de THC était de 0,2%, avant de passer à 0,3%.

Néanmoins, on trouve parfois au marché noir des fleurs de cannabis CBD, de l'huile de CBD ou d'autres produits issus du chanvre, qui contiennent bien du cannabidiol, mais également du THC avec un taux supérieur à ce qui est autorisé sur le territoire (0,3% pour rappel). Cela peut donner un contrôle positif, que ce soit en fumant des fleurs ou en prenant un autre produit ! Prudence donc quand vous achetez votre CBD, faites-le toujours dans une boutique reconnue, tout en gardant à l’esprit que des traces de THC sont toujours présentes comme nous allons le voir dans le point suivant.

Pourquoi risque-t-on un test positif avec le CBD ?

Vous avez fait très attention à l’achat de vos produits au CBD, en vous assurant qu’il s’agit bien de cannabis légal, avec un taux de THC égal ou inférieur à 0,3% affiché sur l’emballage. C’est parfait, vous êtes dans la légalité !

Sauf qu’il y a un “mais”. Nous sommes désolé(e)s de vous l’apprendre, mais tout produit au CBD peut contenir un taux résiduel de THC. Inférieur à 0,3% ne veut pas dire que le taux est à zéro. Uniquement qu’il est inférieur à 0,3%…

Manque de bol, un test anti drogues, qu’il soit salivaire ou non, peut être positif à cause de ce taux résiduel. On le sait, c’est nul et c’est plutôt injuste ! Cela n’est bien entendu pas systématique puisque cela dépend de la quantité de produit que vous avez absorbée, du laps de temps qui s’est écoulé entre le moment de la prise et le test, mais aussi du test en lui-même.

Le site Drogues Info Service explique bien qu’il faut rester vigilant(e) en cas de prise de CBD. Cela évite de se retrouver avec un faux positif lors d’un test de dépistage par la police, ce qui a des conséquences fâcheuses (que l’on voit un peu plus loin).

Quels sont les tests de dépistages pour la détection du cannabis ?

Quand l’organisme absorbe du THC, cela peut rester détectable pendant très longtemps !

Voici la durée durant laquelle il est possible d’être positif à un test de dépistage au cannabis à cause du THC :

Test salivaire cannabis

Le THC a un temps de détection court au niveau de la salive. Un test salivaire pour le cannabis sera positif durant 4h à 6h après avoir fumé un joint ou consommé un tout autre produit au cannabis contenant du THC à forte dose, le tout avec un usage occasionnel. Pour un usage régulier, cela monte jusqu’à 24h. Pour un usage intensif et quotidien, la durée de positivité se compte en jours, pouvant aller jusqu’à 8 jours dans les cas les plus extrêmes.

Le test salivaire peut être positif avec des produits au CBD si ceux-ci ont été consommés en grande quantité avant le contrôle, du fait des traces de THC présentes dans l’ensemble des produits vendus sur le territoire.

Test urinaire cannabis

Les tests urinaires vont avoir un laps de temps de détection beaucoup plus important et varient en fonction de la quantité de THC absorbée. Plus celle-ci est élevée, plus la durée est importante ! Cela peut aller à 70 jours pour les personnes ayant une consommation de cannabis au THC très importante. Le THC ayant tendance à se fixer dans les graisses, son temps d’élimination est particulièrement long ! Pour une consommation occasionnelle, la durée de positivité descend entre 3 et 5 jours.

Les tests urinaires peuvent s’avérer positifs avec du CBD pour la même raison que celle évoquée pour les tests salivaires : la présence de traces de THC dans les produits au cannabidiol si ceux-ci sont consommés en grande quantité.

Test capillaire cannabis

Les tests capillaires sont les plus fiables parmi les tests de dépistage de la police. Le THC reste visible jusqu’à 90 jours après son absorption avec ce type de test !

Là encore, un produit au cannabidiol peut donner un faux positif si sa consommation a été très importante, du fait des traces de THC.

Test sanguin cannabis

En cas de test sanguin pour le cannabis, le THC est détecté pendant 2h à 8h en cas de consommation occasionnelle de produits au THC (typiquement les joints). Rien à voir avec les consommations quotidiennes élevées des gros consommateurs et des grosses consommatrices, où l’on peut avoir un test positif pendant plus d’un mois.

Pour les produits au CBD, les traces de THC qu’ils contiennent sont détectables si la consommation a été très importante.

Peut-on être positif avec un test salivaire avec le CBD ?

On le rappelle, le test salivaire ne détecte pas le CBD. En revanche, il devient positif en cas de présence de THC. D’ailleurs, les tests salivaires détectent d’autres drogues, comme la cocaïne, les amphétamines, l’héroïne ou encore l’ectasy. Il va de soi que nous vous déconseillons fortement toute consommation de drogue.

Mais du coup, juste avec du cannabis CBD, il se passe quoi avec un test salivaire ? Le petit bâtonnet qui sert à recueillir votre salive va être aussitôt analysé. Si le test change de couleur, c’est qu’il est positif. Cela peut être le cas si vous venez de fumer une fleur de CBD, si vous venez de vapoter un e-liquide au CBD ou encore si vous venez de prendre de l’huile par voie orale. À noter que l'on déconseille de fumer des fleurs de CBD car cela génère du monoxyde de carbone néfaste pour la santé. Vaporisez-les avec un vaporisateur CBD qui est sans combustion !

Si vous savez que vous devez passer un test de dépistage anti drogue ou que vous allez prendre le volant, ne consommez pas de produits au cannabidiol, quels qu’ils soient, plusieurs heures avant. C’est d’ailleurs une question de bon sens, cette substance étant relaxante et pouvant causer une légère somnolence.

Test de dépistage CBD

Que faire si je suis positif à un test salivaire avec du CBD ?

Vous pensiez avoir fait tout ce qu’il fallait pour ne pas être positif avec votre CBD, mais manque de bol, vous avez un faux positif lors d’un test de dépistage de drogues. On l’avoue, c’est rageant ! D’autant plus que votre parole ne suffit pas. Et ce qui vous attend avec un test positif est plus angoissant…

Si vous êtes juste pris(e) sur le fait dans la rue par la police pour ce qui tombe sous le coup d’un usage de stupéfiants vous coûtera 200€. Une amende qui peut être majorée jusqu’à 450€. En cas de non règlement de l’amende, vous pouvez vous retrouver devant le tribunal correctionnel. Selon votre jugement, vous courrez jusqu’à 3 750€ d’amende et un an de prison.

Vous le saviez sans doute, mais la conduite d’un véhicule sous l’emprise d’une substance classée comme stupéfiant est bien plus sévère du fait des risques qu’elle fait encourir aux usagers de la route. Elle est punie de deux ans d'emprisonnement et de 4 500 euros d’amende selon l’Article L235-1 du Code de la route. Bien entendu, elle s’accompagne d’autres peines supplémentaires, qui vont de la suspension du permis de conduire à son annulation pure et simple, ou encore à la confiscation du véhicule.

Comment faire pour éviter de se prendre une amende colossale et potentiellement une peine de prison ? La première chose à faire est de demander à la police un test sanguin ou un test urinaire pour prouver que vous n’avez pris que du CBD, et que le THC est absent ou à l’état de traces infinitésimales dans votre organisme.

La seconde chose à faire est de réunir toutes les preuves que vous détenez du cannabis légal, avec les emballages et les factures. Cela ne vous exemptera pas de toute sanction en cas de test urinaire ou sanguin positif, mais cela pourra peser dans la balance en votre faveur.

Comment éviter un test positif avec le CBD ?

Les contrôles de sécurité routière par la police se multiplient et avec eux les tests de dépistages aux drogues. Par ailleurs, de plus en plus d’entreprises ont recours à ce type de vérifications pour s’assurer de la sobriété de leurs employés. Pour éviter de vous retrouver dans une situation compliquée, ayez les bons réflexes et montrez-vous prévoyant(e) et responsable !

Cela commence par la base : ne pas consommer de substances illicites ! Pour les produits au CBD, assurez-vous toujours de leur qualité, de leur mode de production et renseignez-vous sur les traces de THC qu’ils peuvent contenir. N’oubliez pas de vérifier la provenance et la légalité de vos produits au cannabis, en gardant à l’esprit que ceux importés n’ont pas forcément le même taux minimal de THC que ceux vendus en France.

Tous les produits au cannabis légal vendus sur notre site ont une garantie d’être conformes à la loi française. Cela veut dire qu’ils ont un taux de THC égal ou inférieur à 0,3%. Cependant, ce taux n’est pas forcément à 0%. Cela implique que des traces de tétrahydrocannabinol sont potentiellement détectables lors de tests de dépistage.

Du coup, comment échapper au résultat positif lors d'un test de dépistage en consommant du CBD ? Il convient d’insister sur le fait que les produits au cannabidiol ne doivent être consommés qu’avec parcimonie. On le répète : un taux de THC inférieur de 0,3% ne veut pas dire 0% ! En cas de consommation élevée et quotidienne, les risques d’avoir un test positif avec du CBD augmentent.

Pour ce qui est des contrôles anti drogue sur la route, on préfère être francs et franches. Comme nous vous l’avions expliqué dans notre article Peut-on conduire après avoir consommé du CBD ?, la prise de CBD et la conduite d’un véhicule, quel qu’ils soit, sont incompatibles.

Il faut attendre plusieurs heures avant de pouvoir reprendre le volant après avoir consommé un produit au cannabidiol pour éviter tout risque de somnolence. Si vous n’avez pas envie de finir avec test positif lors d’un contrôle anti drogues, vous n’avez sans doute pas non plus envie de finir encastré(e) dans un platane, ou pire, d’être responsable de la mort de plusieurs personnes !

Nos astuces pour éviter d’avoir un test positif avec du CBD

Le meilleur moyen de consommer du cannabis CBD en toute sécurité est de le faire chez vous, quand vous n’avez plus besoin de sortir. Pour votre sécurité et celle des autres, n’en prenez jamais avant de conduire ou d’effectuer des actions délicates et potentiellement dangereuses.

On termine par une petite astuce qui peut vous sauver la mise : n’oubliez pas de boire de l’eau après avoir pris du CBD, de façon à éliminer les potentielles traces que vous pourriez avoir en bouche ! Cela ne garantit pas que votre test salivaire soit négatif, mais cela limitera les risques qu’il soit positif.

Il est délicat de dire quel est le pourcentage de tests positifs avec du CBD, cela dépendant des usages et des métabolismes des consommatrices et consommateurs. Si vous avez de la famille ou des ami(e)s qui utilisent des produits au cannabidiol, n’hésitez pas à leur partager cet article afin de les sensibiliser aux risques qu’ils et elles peuvent encourir.

Par ailleurs, si vous avez été vous-même victime d’un faux positif lors d’un test anti drogues après avoir pris du CBD, contactez-nous pour en témoigner !

Publié dans: CBD
carole chenais
Lorsque j’ai découvert la vape en 2010, j’ai rapidement saisi l’impact positif que la cigarette électronique pouvait avoir sur la santé des fumeurs et de leur entourage, mais aussi sur l’environnement. Je suis heureuse de pouvoir participer via Nicovip à la lutte contre le tabagisme ! À titre personnel, j’apprécie les mods aux lignes épurées comme la superbe box Gen S 220W Vaporesso. Côté vape juice, je ne jure que par les e-liquides bio et les saveurs complexes. Le tout sans nicotine ! De temps en temps, j’apprécie de vapoter du CBD pour savourer un moment de détente en toute tranquillité !

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires