Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Comment recharger une puff ?
191 vues 0 Likes

Ah… Combien de fois on nous l’a demandé ! Comment recharger une puff, autrement dit, comment recharger une cigarette...

Lire la suite

Quels sont les effets secondaires du CBD sur le corps avec l’huile de chanvre ?

7878 Vues 2 Likes

Le CBD ou cannabidiol que l’on trouve dans l’huile de chanvre peut être à l’origine d’effets secondaires. Quels sont-ils et sont-ils dangereux ? On vous rassure tout de suite, il n’y a aucun danger à consommer du CBD. Pour connaître ses potentiels effets secondaires, lisez la suite !

Les effets secondaires de l’huile de CBD

L’huile de cannabis légal (sans THC), est réputée pour ses effets relaxants et de nombreux bienfaits supposés (les études sur le cannabis médicinal en France sont en cours) font qu’elle connait une renommée sans précédent à travers le monde. Relaxation, anti-stress, détente… Ce sont les effets principalement recherchés par les consommateurs de CBD, même si les bienfaits potentiels sur la santé jouent également un rôle dans l’adoption de l’huile au cannabidiol. Mais qu’en est-il des effets secondaires ? Heureusement, ceux-ci sont très peu nombreux.

Huile CBD et la somnolence

L’effet secondaire du cannabidiol le plus fréquent est la somnolence du fait de son action potentiellement sédative. Un effet secondaire apprécié par les personnes souffrant de troubles du sommeil, qui ont du mal à s’endormir ! Mais pour ceux qui veulent consommer du cannabidiol dès le matin et qui souffrent de somnolence, réservez l’utilisation de votre huile CBD le soir. C’est aussi pour cette raison qu’il est déconseillé de conduire après avoir absorbé du CBD, quelle que soit sa méthode d’administration (voie orale, voie sublinguale, voie topique) ou sa forme (bonbon CBD, huile CBD, e liquide CBD…). En effet, même si vous ne vous sentez pas somnolent, vos réflexes peuvent être potentiellement altérés. Bien que le CBD en lui-même ne soit pas détecté lors des tests anti-drogue lors de contrôle de police (puisque le cannabis légal sans THC n’est pas une drogue), des résultats positifs peuvent être liés à des traces de THC potentiellement présentes dans les produits. De plus, nous vous recommandons de ne pas conduire dans les heures qui suivent son utilisation, pour des questions de sécurité. Vous aurez tout le loisir d’en prendre quand vous serez tranquillement chez vous ou que vous n’aurez plus besoin de conduire !

Autres effets secondaires de l’huile CBD

Très rarement, le CBD peut donner la bouche sèche. La solution ? Boire un verre d’eau, tout simplement ! Chez certaines personnes, quelques petits désagréments digestifs comme la diarrhée ont été observés, mais de façon très rare, et principalement en cas de dosage trop important. Des vertiges arrivent parfois de façon exceptionnelle, là encore le plus souvent lors d’un surdosage en CBD. C’est pour cette raison que nous conseillons toujours de commencer à utiliser de l’huile de chanvre avec une petite dose, avant de tester progressivement un dosage plus élevé. Autre point important : choisissez toujours des produits de qualité, les plus naturels possibles. Achetez toujours votre huile de CBD dans une boutique réputée, qui ne vend que des produits de marques connues pour leur sérieux et leur composition irréprochable !

Huile CBD et danger : est-ce dangereux d’en consommer ?

Le cannabidiol est un cannabinoïde sans danger, que ce soit pour l’être humain comme pour les animaux. Le CBD n’est pas létal, même à forte dose, ni dangereux pour la santé.

CBD effet secondaire : que faire en cas de surdose de CBD ?

Inutile de vous rendre aux urgences si vous avez pris trop d’huile de CBD ou que votre enfant en a absorbé par erreur. Tout ce que vous risquez, c’est de ressentir des effets secondaires plus ou moins désagréables, comme une fatigue, la tête qui tourne, des soucis digestifs ou encore des raideurs musculaires. Cela passera en quelques heures ! Chez l’enfant, les effets secondaires sont les mêmes que chez l’adulte. Surveillez son état et prévenez votre médecin afin qu’il vous fasse part de ses recommandations en cas d’inconfort comme de la diarrhée.

Existe-t-il des contre-indications à l’utilisation d’huile CBD ?

Vous avez peur d’utiliser de l’huile de CBD et vous vous demandez s’il existe des précautions à prendre lors de son utilisation ? Déjà, sachez que le risque d’allergie est particulièrement faible, surtout avec des produits de haute qualité.

Huile CBD et grossesse

Une femme enceinte doit impérativement arrêter de boire et de fumer, que ce soit du tabac ou du cannabis. Si vous êtes enceinte et que vous envisagez d’utiliser de l’huile de chanvre pour ses bienfaits, sachez que certaines huiles contiennent des traces de THC (moins de 0,2%). Bien qu’infimes, ces traces de THC peuvent être assimilées par le fœtus, hors cette substance est toxique pour lui. Une bonne raison pour ne pas tenter le diable ! Seul votre gynécologue pourra éventuellement, dans certains cas, vous recommander la consommation d’huile de CBD garantie sans THC lors de votre grossesse. Néanmoins, le manque de recul sur le CBD et la grossesse nous poussent à vous conseiller d’attendre que votre bébé soit né et que vous ayez fini de l’allaiter pour en prendre. L’huile de CBD et l’allaitement sont une association déconseillée car les études concernant le passage de cette substance active dans le lait maternel restent encore peu nombreuses. Un peu de patience est donc recommandé !

Huile de CBD et dépendance

Peut-on devenir dépendant à l’huile de chanvre ? Non ! Les produits au CBD (bonbon CBD, tisane CBD, e liquide CBD…) ne rendent pas dépendants car ils ne contiennent pas de substance addictive. Vous n’avez aucun risque de développer une dépendance au cannabidiol ! Contrairement au tabac, à l’alcool, au cannabis contenant du THC ou aux drogues en général, le CBD ne génère pas d’addiction. Si vous craignez de devenir accro, sachez que cette crainte est infondée ! L’arrêt du cannabis légal (sans THC), ne conduit pas à un sevrage cannabique comme c’est le cas pour les consommateurs de cannabis récréatif au THC. Au contraire, l’huile CBD ou d’autres dérivés du chanvre peuvent être utiles pour lutter contre les désagréments rencontrés lors de l’arrêt du tabac.

Le CBD n’est pas dangereux. S’il ne faut pas conduire après avoir pris de l’huile de chanvre ou en consommer durant la grossesse et pendant l’allaitement pour des questions de sécurité, ce sont les seules précautions à prendre quant à son utilisation. Commencez toujours par tester une ou deux gouttes afin de vous assurer que vous ne ressentez pas d’effet secondaire.

Vous l’avez compris, les effets secondaires du CBD sont peu nombreux et peu gênants. À vous de trouver le bon dosage pour en profiter pleinement !

Retrouvez notre article sur le dosage du CBD ainsi que nos autres articles sur l’huile de CBD :

Publié dans: CBD
Carole Chénais
Lorsque j’ai découvert la vape en 2010, j’ai rapidement saisi l’impact positif que la cigarette électronique pouvait avoir sur la santé des fumeurs et de leur entourage, mais aussi sur l’environnement. Je suis heureuse de pouvoir participer via Nicovip à la lutte contre le tabagisme ! À titre personnel, j’apprécie les mods aux lignes épurées comme la superbe box Gen S 220W Vaporesso. Côté vape juice, je ne jure que par les e-liquides bio et les saveurs complexes. Le tout sans nicotine ! De temps en temps, j’apprécie de vapoter du CBD pour savourer un moment de détente en toute tranquillité !

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires