Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Est-ce que la puff est dangereuse ?
1924 vues 0 Likes

C’est une question que l’on nous pose souvent depuis que la mode des puffs a explosé, surtout chez les jeunes. La...

Lire la suite

La Première ministre Élisabeth Borne accro à la cigarette électronique ?

1514 Vues 1 Likes

Élisabeth Borne occupe le rôle de Première ministre depuis le 16 mai 2022. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle fait couler de l’encre pour une addiction qu’elle semble avoir du mal à surmonter : la cigarette électronique !

Élisabeth Borne vapote à l’Assemblée nationale et au Sénat

On savait déjà que l’actuel président de la République, Emmanuel Macron, vapote. Il le fait néanmoins de façon très discrète, et rares sont les clichés de lui s’adonnant à une séance de vapotage. Pour ce qui est d’Élisabeth Borne, ce n’est pas le cas ! L’actuelle Première ministre ne cache clairement pas son goût pour la e cigarette, au moins qu’elle n’hésite pas à la sortir un peu partout… Même là où elle n’en a pas le droit ! On reviendra sur cette petite anecdote un peu plus tard.

Quelle cigarette électronique utilise Élisabeth Borne ? Il semblerait bien que l’actuelle Première Ministre vapote avec un kit Q16 Justfog de couleur blanche. Cette ecig de la marque Justfog est particulièrement réputée pour son tirage serré qui reproduit la sensation que les fumeurs et fumeuses ont avec une cigarette au tabac. Ce modèle de vapoteuse pas cher est tout particulièrement apprécié par les fumeurs qui veulent arrêter le tabac avec un modèle de e cigarette simple à utiliser. À noter : si certains médias ont fait des titres tels que “Élisabeth Borne fume à l’Assemblée”, sachez que c’est faux. La ministre ne fume pas, elle vapote. Une différence importante quand on connait les risques liés au tabagisme et l’utilité de la vape comme outil de sevrage tabagique !

Les faits : Élisabeth Borne vapote au Sénat et à l’Assemblée

Le 16 février dernier, lors d’une séance au Sénat, Élisabeth Borne, alors ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, vapotait tranquillement avec sa clope electronique. Les séances de l’Assemblée nationale et du Sénat étant publiques et filmées, le geste furtif de la ministre a été épinglé, tandis que les caméras sont passés sur elle pile à ce moment. Qu’un chef du gouvernement vapote, cela peut surprendre, même s’ils ne sont qu’en vérité que des femmes et des hommes comme nous toutes et tous, avec leurs potentielles addictions. Mais ce qui plus surprenant, c’est qu’Élisabeth Borne n’a en aucun cas le droit de vapoter à l’hémicycle !

En utilisant sa e cigarette, la ministre s’est exposée à contravention de troisième classe consistant en une amende de 68€. L’histoire ne dit pas si Élisabeth Borne a effectivement été condamnée pour cet acte et si elle a dû s’acquitter de cette amende. Dans tous les cas, nous vous rappelons un point : il est interdit de vapoter dans un lieu public et dans les lieux de travail fermés et couverts à usages collectifs. C’est d’ailleurs l’objet même de l’article L3513-6 du Code de la santé publique, en vigueur depuis mai 2016.

Le site internet du ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion consacre d’ailleurs un article complet sur l’utilisation de la cigarette electronique au sein des lieux de travail. Paru le 27 janvier 2016 et intitulé “L’interdiction de fumer et de vapoter dans les lieux de travail”, il détaille bien les différentes interdictions. Nommée en mai 2017 ministre chargée des Transports, puis ministre de la Transition écologique et solidaire en juillet 2019, ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion en juillet 2020, puis Première ministre en mai 2022, elle aurait dû être au courant de l’interdiction de vapoter au sein de l’hémicycle.

Élisabeth Borne qui vapote à l’Assemblée nationale : les réactions

Quelles ont été les réactions des députés en voyant Élisabeth Borne sortir et utiliser sa cigarette électronique dans l’hémicycle ? Pas franchement bonnes si l’on en croit la réaction du député Maxime Minot en janvier 2021 !

Sympa la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion @Elisabeth_Borne qui vapote tranquillement pendant que je lui pose une question dans l’hémicycle...
Le nouveau monde est vraiment « particulier »...
— Maxime Minot (@MaximeMinot) January 12, 2021

Il a par ailleurs ajouté “Mais certaines personnes se croient au-dessus des lois…”. Ambiance ! Il faut bien avouer que voir en pleine séance de l’Assemblée nationale la ministre du Travail qui vapote, cela a de quoi surprendre !

Si la principale intéressée n’a pas répondu, elle semble plutôt décomplexée par rapport à son usage de la cigarette électronique. Une bonne nouvelle pour les vapoteurs ? C’est possible ! Bien entendu, il est important de respecter la législation et donc les interdictions de vapoter dans les lieux publiques et/ou collectifs. Cependant, ce penchant d’Élisabeth Borne pour la vapote pourrait participer à dédiaboliser la e cigarette.

Publié dans: Actualités
carole chenais
Lorsque j’ai découvert la vape en 2010, j’ai rapidement saisi l’impact positif que la cigarette électronique pouvait avoir sur la santé des fumeurs et de leur entourage, mais aussi sur l’environnement. Je suis heureuse de pouvoir participer via Nicovip à la lutte contre le tabagisme ! À titre personnel, j’apprécie les mods aux lignes épurées comme la superbe box Gen S 220W Vaporesso. Côté vape juice, je ne jure que par les e-liquides bio et les saveurs complexes. Le tout sans nicotine ! De temps en temps, j’apprécie de vapoter du CBD pour savourer un moment de détente en toute tranquillité !

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires