Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Quels sont les avantages et...
26 vues 0 Likes

Peut-on acheter une cigarette électronique d’occasion ? Oui ! En revanche, il y a des avantages et des inconvénients....

Lire la suite

L’Alliance contre le tabac demande l’interdiction de la puff 

232 Vues 0 Likes

La puff sera-t-elle bientôt interdite ? C’est la question que tout le monde se pose suite à la demande de “l’interdiction immédiate” des cigarettes électroniques de type puff par l’Alliance contre le tabac (ACT). Nicovip se penche sur ce sujet brûlant.

L’Alliance contre le tabac milite pour l’interdiction de la puff 

L’interdiction de la puff demandée par l’Alliance contre le tabac est dans tous les médias. L’association œuvrant contre le tabagisme a tiré la sonnette d’alarme par rapport à cigarette puff. Le collectif de l’ACT a en effet publié un communiqué de presse intitulé “1 ado sur 10 a déjà utilisé la puff. L’ACT réclame l’interdiction immédiate des cigarettes électroniques jetables”. Un titre limpide, qui fait comprendre en une phrase l’enjeu de leur lutte : les adolescents tombent sous l’emprise de la puff. 

Ce communiqué de presse fait suite à une étude lancée conjointement entre Alliance contre le tabac et l’institut de sondage BVA. Leur sondage auprès d’adolescents âgés de 13 à 16 ans a permis de mettre au jour l’usage de la puff chez les jeunes. Particulièrement alarmant, ce sondage a dévoilé qu’une inquiétante proportion des ados s’intéressent de près à la e cigarette jetable. 

Voici les statistiques relevées par l’étude lancée par l’Alliance contre le tabac : 

  • 13 % des adolescents interrogés ont déjà utilisé la puff

  • 9% d’entre eux en ont déjà acheté

  • 28% des ado qui l’utilisent se sont initiés à la nicotine via ce produit

  • 61% des adolescents qui l’ont testée affirment qu’elle permet de découvrir des goûts originaux

  • 30% des jeunes interrogés sont tentés par la ecig jetable quand ils la voient sur les réseaux sociaux

La statistique la plus marquante est sans nul doute que 17% des jeunes qui ont testé la cigarette électronique jetable se sont par la suite tournés vers d’autres sources de nicotine, dont le tabac. Un retournement de situation pour la vape, dont l’objectif est normalement de détourner les fumeurs du tabac et qui est interdite aux mineurs !

L’interdiction de la puff demandée par l’ACT

Le président de l’Alliance contre le tabac et également chercheur en santé publique, Loïc Josseran, a fait part de son point de vue sur la puff auprès de plusieurs médias. Pour lui "C’est une épidémie pédiatrique. On est véritablement face à cette épidémie qui prépare la prochaine génération de fumeurs”. Il alerte sur la facilité des jeunes à se procurer des puffs, certains bureaux de tabac étant peu regardants sur l’âge des consommateurs. 

Loïc Josseran met également en avant le côté gadget perçu par les jeunes, qui sont tentés par les saveurs attractives des vape pen et leurs couleurs flashy. Il dénonce également le rôle de l’exposition aux réseaux sociaux, où des influenceurs n’hésitent pas à se mettre en scène en testant des puffs. 

Pour clore le communiqué de l’ACT sur l’interdiction de la puff, il déclare “Nous demandons au gouvernement de prendre exemple sur les législations les plus restrictives sur la cigarette électronique jetable, comme la Nouvelle Calédonie qui en a banni l’importation sur son territoire. L’interdiction de la vente des cigarettes électroniques jetables en France est la bonne décision à prendre si nous ne souhaitons pas voir s’accélérer cette épidémie pédiatrique de l’addiction à la nicotine”.

 

La puff bientôt interdite en France ?

Le point de vue de Nicovip sur l’interdiction de la puff 

En tant que commerce de produits pour la vape, Nicovip paraît peut-être mal placé pour donner un avis qui n’est pas biaisé sur l’interdiction de la puff. Nous voyons avant-tout les cigarettes électroniques jetables comme un outil de sevrage tabagique, répondant aux forts besoins en nicotine des gros fumeurs. À ses débuts, la e cigarette jetable était pour nous la réponse aux attentes de certains fumeurs qui n’arrivaient pas à prendre en main les modèles standards. 

Passer d’un clope que l’on allume à un objet qui nécessite d’être entretenu, rechargé et rempli, ce n’est pas tout à fait pareil ! Cette difficulté à s’habituer à la gestion d’un appareil électronique est compréhensible. C’est elle qui a poussé les fabricants à développer un système sans bouton, sans remplissage, sans batterie à recharger. La puff était née. Pour les fumeurs ayant une forte dépendance à la nicotine et qui ne voulaient pas trop se mouiller en achetant du matériel, c’est une aubaine. La e cigarette jetable leur permet de tester la vape en ayant une alternative aux clopes dont l’utilisation est toute aussi simple. 

Mais… il y a un mais !

La puff est-elle une aberration qui doit être interdite ? 

La cigarette puff n’a-t-elle que des atouts ? Clairement pas. Même si elle coûte moins cher que deux paquets de clopes pour le même usage, elle est moins économique que les modèles qui ne sont pas jetables. Et surtout, elle s’avère dangereuse pour l’environnement ainsi que pour les adolescents ! 

Personne ne peut fermer les yeux sur ces jeunes qui vapotent à la sortie du lycée, ou pire, à la sortie du collège. Personne ne peut nier les accumulations de puffs mises à la poubelle du tout-venant, quand elles ne sont pas jetées par terre. Pour rappel, ces dispositifs ont été conçus à l’origine pour s’aider au sevrage tabagique, pas pour inciter les ado à consommer de la nicotine ! De plus, les cigarettes jetables ont beau être appelées “jetables”, elles auraient dû être appelées “à recycler”. Chaque fois qu’une puff part à la poubelle avec des ordures ménagères, c’est une pile qui fait de même. 

Ne pas recycler les puffs, et pire les jeter, a un impact écologique énorme. Laisser les ados se les approprier comme des jouets à la mode a un impact sociétal énorme. 

Et si la puff était une aberration ? Et s’il fallait changer de stratégie pour aider les fumeurs à arrêter de fumer ? Si les cigarettes électroniques jetables doivent être interdites pour lutter contre une addiction à la nicotine croissante des jeunes et à un désastre écologique, serait-ce une si mauvaise nouvelle ? 

Interdire la puff : une bonne idée ? 

À l’heure où sont écrites ces lignes, Nicovip continue de vendre ce type de produits du fait de la demande de sa clientèle (majeure). Nous insistons sur le fait qu’il s’agisse d’un produit destiné uniquement aux fumeurs de plus de 18 ans, dans le but d’arrêter le tabac. Nous rappelons également l’importance de recycler toutes les cigarettes électroniques jetables, en les apportant à la déchèterie. Cependant, compte tenu des dérives révélées au grand jour par l’Alliance contre le tabac, il nous est impossible d'ignorer sur les motifs de cet appel à l’interdiction des puffs. 

Le Sénat vote une taxe sur les puffs

Mise à jour du 11 novembre 2022 : le Sénat a s'est prononcé en faveur de la mise en place d'une taxe dissuasive sur les cigarettes puffs. La sénatrice Catherine Procaccia avait proposé mercredi 08 novembre un amendement afin de limiter l'accès aux adolescents à ces produits vendus généralement autour de 8 euros. La taxe votée par le Sénat sur les puffs prévoit un tarif de "6 euros par millilitre de liquide"

Toutefois, la stratégie d'une taxe dissuasive sur les cigarettes électroniques jetables ne fait pas l'unanimité au sein du gouvernement. Le parti Europe Écologie Les Verts (EELV) espère de son côté l'interdiction des puffs. La députée EELV Francesca Pasquini a ainsi réalisé une proposition de loi pour interdire la puff en France, à l'image de la Nouvelle-Calédonie. En effet, ce territoire français ne peut plus importer ce type de produit depuis avril 2022.

Potentiellement bientôt interdite, la puff pourrait bien vivre ses derniers jours en France.

Publié dans: Actualités
carole chenais
Lorsque j’ai découvert la vape en 2010, j’ai rapidement saisi l’impact positif que la cigarette électronique pouvait avoir sur la santé des fumeurs et de leur entourage, mais aussi sur l’environnement. Je suis heureuse de pouvoir participer via Nicovip à la lutte contre le tabagisme ! À titre personnel, j’apprécie les mods aux lignes épurées comme la superbe box Gen S 220W Vaporesso. Côté vape juice, je ne jure que par les e-liquides bio et les saveurs complexes. Le tout sans nicotine ! De temps en temps, j’apprécie de vapoter du CBD pour savourer un moment de détente en toute tranquillité !

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires