Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Le Royaume-Uni veut interdire la...
vue 21 Vues 0 J'aime
Pourquoi le Royaume-Uni souhaite interdire l’accès au tabac ? Le tabac cause de nombreux dommages et le...
Lire la suite
Cigarette et cigarette électronique : peut-on fumer au volant ?

Cigarette et cigarette électronique : peut-on fumer au volant ?

calendrier Publié le 15/02/2024
calendrier Modifié le 16/04/2024
vue 2059 Vues 0 J'aime

Peut-on fumer en voiture en 2024 ? Peut-on vapoter en conduisant ? Quelles sont les amendes prévues par la loi en cas de cigarette ou de cigarette électronique au volant ? Voici autant de questions auxquelles Nicovip répond !

Peut-on fumer au volant ?

En 2024, fumer en voiture continue de faire débat en France. Bien que cette pratique ne soit pas explicitement interdite par le Code de la route, elle est réglementée, surtout lorsqu'elle peut entraver une bonne conduite. De plus, fumer en présence d'un mineur dans un véhicule est strictement interdit et peut entraîner une amende allant jusqu'à 750€. Le tabagisme passif est extrêmement dangereux, ne fumez donc jamais à côté d’enfants, ni aux côtés de non-fumeurs !

La loi de 2024 sur la cigarette en voiture se concentre principalement sur deux aspects:

  • Fumer tout en conduisant: Si fumer en conduisant n'est pas explicitement interdit par la loi, elle peut être sanctionnée si elle entrave la conduite. Cela signifie que si vous tenez une cigarette ou une cigarette électronique dans votre main et que cela interfère avec votre capacité à conduire correctement, vous pouvez être sanctionné(e).

  • Fumer en présence de mineurs: La loi est très claire à ce sujet. Il est strictement interdit de fumer dans un véhicule lorsqu'un mineur est présent. Le non-respect de cette règle entraîne une amende forfaitaire.

Il est également à noter que la loi ne distingue pas entre les cigarettes traditionnelles et les cigarettes électroniques. Les deux sont soumis aux mêmes règles, tout comme pour la législation dans les lieux publics.

Si vous vous demandez si on a le droit de fumer en conduisant, la réponse est donc non, même si ce n'est pas explicitement interdit la loi. Gardez les deux mains sur votre volant et réservez vos pauses cigarette ou vos pauses vape aux moments où vous êtes arrivé(e) à destination ou sur les aires d’autoroute.

Peut-on fumer en présence d'un mineur ?

Peut-on fumer en voiture avec un mineur ? Depuis le 1er juillet 2015, la législation française stipule qu'il est interdit de fumer lorsque des mineurs sont présents dans le véhicule. Cette règle concerne tous les occupants, conducteur comme passagers. L'objectif est de limiter l'exposition des enfants au tabagisme passif, très préjudiciable pour la santé.

Le non respect de cette loi est considéré comme une infraction, sanctionnée par une amende pouvant atteindre 750 euros. Cependant, il n'y a pas de retrait de points prévu pour cette infraction.

Le procès-verbal peut être dressé par des agents de police ou des policiers municipaux sur la base de leur observation directe de l'infraction. Il est à noter que la preuve d'une prudence particulière, comme le fait d’ouvrir les fenêtres pour aérer l’habitacle, n’est pas retenue comme une circonstance atténuante.

Il convient de rappeler que cette loi vise à protéger les enfants des effets néfastes du tabac et à promouvoir un comportement prudent et responsable en voiture. Si vous avez besoin de fumer, faites des pauses plus fréquentes !

Quels sont liés risques liés à la cigarette en conduisant ?

Fumer en conduisant présente un certain nombre de risques pour le conducteur et les autres usagers de la route. L'inattention est l'un des principaux dangers. Le simple fait de chercher son paquet de cigarettes ou sa e-cigarette, de l'allumer ou de l'éteindre peut détourner l'attention du conducteur de la route.

Les risques d'incendie sont également à prendre en compte. Les cendres et les mégots peuvent tomber sur les sièges ou les tapis de la voiture, ce qui peut provoquer un incendie. De plus, jeter un mégot par la fenêtre peut causer des incendies sur le bord des routes.

La réduction de la dextérité est un autre risque. Tenir une cigarette ou une cigarette électronique empêche le conducteur de tenir le volant avec les deux mains, ce qui peut compromettre la capacité à effectuer des manœuvres d'urgence.

Enfin, le tabagisme passif dans un espace fermé comme une voiture peut avoir des effets néfastes sur la santé des passagers, en particulier si ce sont des enfants. La fumée émise par la combustion du tabac peut entraîner des troubles respiratoires et cardiaques et augmenter le risque de cancer du poumon. Même s’il n’existe pas ces risques avec les cigarettes électroniques, qui n’émettent pas de fumée cancérigène avec des goudrons et du monoxyde de carbone, il est déconseillé de vapoter à proximité directe d’enfants.

Vapoter au volant : est-ce autorisé ?

Concernant l'usage de la cigarette électronique en voiture, la situation est similaire à celle du tabac. En effet, vapoter au volant n'est pas explicitement interdit par le Code de la route, sauf si cela entrave la bonne conduite du véhicule. Autrement dit, si l'utilisation d'une cigarette électronique empêche le conducteur de garder le contrôle de son véhicule, une sanction peut être appliquée.

Il est également interdit de vapoter en présence d'un mineur dans le véhicule, au même titre que le tabac, même si le vapotage passif ne présente pas les dangers du tabagisme passif. Cette infraction est passible d'une amende allant jusqu'à 750 euros.

D'un point de vue pratique, vapoter au volant peut être source de distraction, réduire la dextérité du conducteur et, en fonction de la quantité de vapeur produite (on pense aux modèles de cigarettes électroniques subohm), limiter la visibilité. Autant de facteurs qui peuvent conduire à un accident !

Rappelons que la sécurité routière doit rester une priorité pour tous les usagers de la route ! Réservez l’utilisation de votre cigarette électronique à vos pauses, de façon à conduire dans les meilleures conditions possibles, sans risquer d’être distrait(e).

Cigarette électronique au volant

Fumer au volant : quelles sont les sanctions possibles ?

Le Code de la route ne mentionne pas spécifiquement l'acte de fumer au volant. Cependant, selon l'article R412-6 du Code de la route, tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Si un agent des forces de l'ordre estime que le conducteur enfreint cette règle en fumant au volant, il peut appliquer une contravention de deuxième classe.

Cela se traduit par une amende forfaitaire de 35 euros, minorée à 22 euros si elle est payée rapidement et majorée à 75 euros en cas de retard. À noter qu'aucun retrait de points n'est prévu pour ce motif de conduite en fumant ou en vapotant.

L'interdiction spécifique de fumer en voiture en présence d'un mineur est sanctionnée plus sévèrement, avec une amende pouvant aller jusqu'à 750 euros. Ne fumez jamais à côté d’un enfant afin de préserver sa santé. Il en va de même avec les non-fumeurs, qui n’ont pas demandé à être exposés à de la fumée cancérigène !

Pour récapituler les contraventions liées au fait de fumer, de vapoter, de boire ou de manger en conduisant :

  • Fumer en voiture : Si la cigarette ou la cigarette électronique perturbe votre conduite, vous risquez une contravention de classe 2, avec une amende forfaitaire de 35€, pouvant être minorée à 22€ ou majorée à 75€.

  • Fumer en présence d'un mineur : Cette infraction est plus sévèrement sanctionnée, l'amende pouvant atteindre jusqu'à 750€.

  • Manger ou boire au volant : Ces gestes peuvent être source de distraction et si l'on estime qu'ils entravent votre capacité à conduire, vous pouvez être sanctionné(e).

Gardez à l'esprit que toutes ces infractions n'entraînent pas de retrait de points du permis de conduire. Toutefois, elles sont dangereuses et potentiellement mortelles !

À noter que la législation continue d'évoluer pour répondre aux défis de santé publique et de sécurité routière. Pensez à vous tenir informé(e) des changements de législation pour éviter de vous retrouver avec une amende !

Peut-on boire et manger en conduisant ?

Outre la cigarette et la cigarette électronique, d'autres actions courantes peuvent être interdites au volant. Boire et manger, par exemple, peuvent être source de distraction et entraver la bonne conduite du véhicule. Ainsi, si un agent des forces de l'ordre estime que vous ne pouvez pas effectuer toutes les manœuvres nécessaires à cause d'une bouteille d'eau ou d'un sandwich, vous pouvez être sanctionné(e). Cela dépend de la personne sur laquelle vous tombez, mais gardez ceci en tête !

Si vous vous demandez s’il est interdit de boire et de manger au volant, la réponse est donc non, mais cela est fortement déconseillé. Si vous croisez la police ou la gendarmerie, vous risquez d’être verbalisé(e) si vous êtes en train de boire ou de manger en conduisant. Là encore, réserver cela à vos pauses et profitez-en pour vous dégourdir les jambes !

Est-il interdit de boire de l'eau en conduisant ?

Concernant la consommation d'eau en conduisant, il n'existe pas de texte de loi spécifique l'interdisant. Cependant, tout comme pour fumer ou manger, si le fait de boire de l'eau au volant perturbe votre capacité à conduire de manière sûre et efficace, cela peut être considéré comme une infraction à l'article R412-6 du Code de la route.

Gardez à l'esprit que votre attention doit toujours être portée sur la route et que toute action susceptible de vous distraire peut être sanctionnée. En fait, la distraction au volant est l'une des principales causes d'accidents routiers.

Il est donc fortement conseillé de s'abstenir de boire de l'eau en conduisant, surtout lors de manœuvres cruciales (dépassement, intersection, virages serrés, etc.). Vous avez soif ? Faites une pause et profitez pleinement de votre boisson à l’arrêt !

Pour résumer, il n’est pas explicitement interdit de fumer en conduisant, de vapoter au volant ou encore de boire ou de manger lors de la conduite d’un véhicule, quel qu’il soit. Mais cela ne veut pas pour autant dire que c’est autorisé ! La conduite distraite est répréhensible par la loi et vous expose à des contraventions. Pour votre sécurité, ne fumez pas, ne vapotez pas, ne mangez pas et ne buvez pas en voiture lorsque vous conduisez ! Gardez les deux mains sur le volant et conduisez prudemment pour éviter tout accident de la route ou verbalisation.

Évidemment, ne fumez jamais en voiture en présence de mineurs, et cela que vous conduisiez ou non. C’est puni par une amende de 750€ !

Publié dans: Actualités
julien corder
Ancien gros fumeur, j'ai réussi à arrêter le tabac grâce à la vape. Depuis, je suis devenu un passionné ! Je vapote aussi bien avec du matos expert qu'avec des petits kits compacts, faciles à transporter.

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires