Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Est-ce que la puff est dangereuse ?
2060 vues 0 Likes

C’est une question que l’on nous pose souvent depuis que la mode des puffs a explosé, surtout chez les jeunes. La...

Lire la suite

Comment fonctionne un clearomiseur ?

2612 Vues 0 Likes

Pièce centrale d'une cigarette électronique, le clearomiseur sert à la fois de réservoir à e-liquide et de "chambre" de production de la vapeur. Mais comment cet accessoire fonctionne-t-il, au juste ? Nicovip.com revient aujourd'hui sur la question !

Comment ça marche ?

Le rôle du clearomiseur est de produire la vapeur inhalée lors de l'utilisation d'une e-cigarette, qui remplace la fumée des cigarettes traditionnelles. Il en existe un grand nombre, aux formes et attributs variés, mais tous suivent le même schéma de fonctionnement.

clearomiseur

Les composants du clearomiseur

Du bas vers le haut, l'accessoire se compose :

  • D'une base, destinée à fixer le clearomiseur sur la batterie. C'est, dans la majorité des cas, à ce niveau que se règle l'airflow, c’est-à-dire le volume d'air "aspiré" nécessaire à la production de vapeur;
  • D'une résistance, cœur de la production de vapeur. Cette dernière contient une mèche ainsi qu'un fil résistif. Au fil de l'utilisation de votre e-cigarette, vous serez plus ou moins régulièrement amené à changer la résistance ;
  • D'une cheminée, qui transporte la vapeur de la résistance à votre bouche. Indispensable, donc, ce tube remonte le clearomiseur en son centre ;
  • D'un réservoir, où l'e-liquide est stocké, dont le volume peut varier selon les modèles. En fonction des clearomiseurs, le réservoir se remplit par le haut ou le bas ;
  • D'un embout par lequel la vapeur est aspirée. C'est le fameux drip-tip, en plastique ou en métal, décliné dans des formes diverses, des plus classiques aux plus atypiques !

Le fonctionnement du clearomiseur

Comment tout cet assemblage peut-il aboutir à de la vapeur ? Le fonctionnement d'un clearomiseur est en réalité assez simple. L'e-liquide contenu dans le réservoir imbibe les mèches de la résistance. Le liquide va alors "remonter" dans les mèches (c'est le phénomène de capillarité) jusqu'au fil résistif. Lorsque vous activez la batterie de votre cigarette électronique, cette dernière communique sa puissance à la résistance, qui chauffe (de 50 à 70°). Le fil résistif, qui lui aussi est chaud, fait alors s'évaporer le liquide en contact avec lui. Enfin, sous l'action de votre aspiration, la vapeur est attirée dans la cheminée et remonte jusqu'au drip-tip, d'où elle rejoint votre bouche. Tout simplement !

Publié dans: Cigarette électronique
carole chenais
Lorsque j’ai découvert la vape en 2010, j’ai rapidement saisi l’impact positif que la cigarette électronique pouvait avoir sur la santé des fumeurs et de leur entourage, mais aussi sur l’environnement. Je suis heureuse de pouvoir participer via Nicovip à la lutte contre le tabagisme ! À titre personnel, j’apprécie les mods aux lignes épurées comme la superbe box Gen S 220W Vaporesso. Côté vape juice, je ne jure que par les e-liquides bio et les saveurs complexes. Le tout sans nicotine ! De temps en temps, j’apprécie de vapoter du CBD pour savourer un moment de détente en toute tranquillité !

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires