Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Modes de vape : quel réglage pour...
vue 67 Vues 0 J'aime
Les cigarettes électroniques ont-elles toute plusieurs mode de vape pour leur réglage ? Que les débutants et...
Lire la suite
Comment nettoyer son clearomiseur ?

Comment nettoyer son clearomiseur ?

calendrier Publié le 03/04/2023
calendrier Modifié le 14/02/2024
vue 2857 Vues 1 J'aime

Aujourd’hui, on parle de nettoyage. Et pas n’importe lequel ! Voici nos meilleures astuces pour bien nettoyer votre clearomiseur. Des méthodes les plus complètes aux plus rapides, on vous dit tout !

Quand nettoyer son clearomiseur ?

On espère que l’on ne vous apprend rien en vous disant qu’il faut nettoyer votre cigarette électronique régulièrement et pas uniquement faire le changement de résistance. Et ce nettoyage, il passe aussi par le nettoyage du clearomiseur ! Pas question de vapoter avec une e cigarette sale avec un réservoir rempli de poussière et de bactéries !

Votre matériel de vape doit être fréquemment nettoyé avec soin pour ne pas accumuler de saleté. Vapotez dans les meilleures conditions possibles en nettoyant votre clearomiseur de fond en comble !

Voici les cas de figure où il faut nettoyer son clearomiseur :

  • À chaque changement de résistance. Cela représente un bon gros nettoyage une à deux fois par mois. Une résistance neuve, un clearo propre, quoi de mieux pour retrouver des saveurs extra ?

  • Si vous changez de e liquide, nettoyez de fond en comble votre clearo pour éliminer tout goût résiduel des arômes. Autrement, si vous passez par exemple d’un e liquide classic à un e liquide aux fruits exotiques, vous risquez de grimacer ! 

  • Dès que votre clearomiseur est visiblement sale, c’est qu’il est temps de le décrasser ! On ne laisse pas s’accumuler plein de saletés avant de passer à l’action. Il en va de votre santé et des arômes de vos e-liquides préférés !

Si vous êtes un(e) adepte de vape juice gourmands, vous avez dû remarquer que certains e-liquides aux arômes sucrés ont tendance à caraméliser plus rapidement que les autres. C’est aussi le cas des e-liquides riche en VG puisque la glycérine végétale est épaisse et visqueuse, ce qui la rend plus salissante. Si vous voyez que les parois du tank de votre clearomiseur sont pleines de résidus, c’est qu’il faut passer par la case récurage !

Pourquoi nettoyer son clearomiseur ?

Nettoyer son clearomiseur permet d’éliminer toute saveur parasite comme nous l’avons vu, mais également les impuretés qui ont pu se glisser à l’intérieur du tank. Si vous laissez votre e-clope dans votre sac ou dans votre poche, vous avez de bonnes chances de récolter plein de saloperies au passage. Cela va des bouloches de vêtements à la poussière !

Et n’oubliez pas que le drip tip de votre clearo est souvent en contact avec votre bouche. Qui dit bouche dit salive, et qui dit salive dit bactéries. Le tout finit par s’installer pépère dans le réservoir de votre e-liquide, d’où l’importance de bien nettoyer le tank. Autrement, ça termine en soupe de bactéries. Bon appétit bien sûr !

Côté saveurs, ce n’est guère mieux : avec tout un gloubi-boulga de résidus divers et variés, votre e-liquide risque de perdre en intensité. Voire de voir ses arômes se détériorer ! Maintenant que vous avez arrêté de fumer et que vous retrouvez le goût et l’odorat, ça serait dommage de passer à côté des saveurs extra de vos e-liquides à cause d’un clearomiseur sale !

Comment bien nettoyer son clearomiseur ?

Avant de vous lancer dans un grand nettoyage de votre clearomiseur, assurez-vous d’avoir le temps, mais aussi d’avoir éventuellement une autre vapoteuse pour prendre le relais.

Nettoyer un clearomiseur prend une dizaine de minutes pour la méthode la plus rapide, où vous séchez tout vous-même. Rajoutez une dizaine de minutes supplémentaires si vous devez amorcer une nouvelle résistance. Pour les méthodes plus longues, où l’on laisse les éléments à tremper puis à sécher à l’air libre, prévoyez quelques heures. D’où l’intérêt d’avoir une seconde vapoteuse pour prendre le relais !

Attention, ne lavez jamais votre résistance ni la batterie !

Nettoyage d'un clearomiseur

Commencez par démonter votre clearomiseur pour le nettoyer de fond en comble.

Si vous pouvez entièrement démonter votre clearomiseur pour le nettoyer, faites-le en prenant soin de ne pas égarer de joints. Vous pouvez laver le tout (sauf la résistance, on le rappelle) à l’eau chaude, éventuellement avec du savon ou du liquide vaisselle. N’oubliez pas de rincer à l’eau claire puis de laisser le tout sécher avant de remonter votre clearo !

Voici les étapes de la méthode rapide :

  • Démontage

  • Lavage à l’eau chaude avec du liquide vaisselle ou un mélange de bicarbonate et de vinaigre

  • Rinçage

  • Séchage avec de l’essuie-tout

  • Remontage

La recette de grand-mère pour nettoyer son clearomiseur : le mélange vinaigre (5cl) avec un peu de bicarbonate de soude (2 cuillères). Honnêtement, c’est la plus efficace !

C’est une méthode un peu plus longue, car elle nécessite de laisser tremper le tout. On préfère également laisser sécher les différentes parties à l’air libre, pour éviter d’avoir des petits morceaux d’essuie-tout qui restent accrochés dans le tank.

Voici les étapes de la méthode avec du vinaigre et du bicarbonate de soude :

  • Démontage

  • Préparation d’un petit bol avec 5cl de vinaigre et 2 cuillères à soupe de bicarbonate

  • Trempage des différentes parties à l’exception des joints pendant 15 minutes

  • Lavage des joints à l’eau et au liquide vaisselle

  • Rinçage

  • Séchage à l’air libre

  • Remontage

Certaines personnes se contentent de laver à l’eau chaude les différentes parties, mais cela ne suffit pas à bien retirer les résidus collants. Le liquide vaisselle fait des merveilles, mais pour retrouver des parties métalliques bien brillantes, sans traces, le combo vinaigre + bicarbonate est vraiment le top du top !

D’autres astuces existent, comme l’emploi d’un bac à ultrasons pour les personnes les plus high tech d’entre nous. On note aussi la technique du bain de PG pendant une quinzaine de minutes, qui est efficace, mais pas notre préférée pour être honnêtes.

Une petite précision : n’utilisez jamais d’eau bouillante qui risquerait de déformer les joints !

Si votre cigarette électronique est sale, n’oubliez pas de la nettoyer également mais sans eau ni savon, uniquement avec un mouchoir imbibé d’alcool. Adieu les traces de doigts !

Comment nettoyer un clearomiseur intégré à la batterie ?

Si vous ne pouvez pas le démonter car il est intégré à la batterie comme c’est le cas avec le kit eGo AIO Joyetech par exemple, videz le réservoir puis utilisez un mouchoir ou un morceau d’essuie-tout légèrement imbibé d’eau pour nettoyer l’intérieur du tank. Une fois que vous avez essuyé tous les restes de e-liquide, séchez le réservoir avec un mouchoir sec, nettoyez le drip tip et refaites le plein de e-liquide après avoir remis le top cap en place.

Quand faut-il nettoyer le drip tip ?

Du côté du nettoyage de l’embout d’une cigarette électronique, on insiste sur ce point : nettoyez-le tous les jours ! Le drip tip est l’endroit où l’on pose ses lèvres et donc où il est tout particulièrement important d’avoir une surface propre. Si vous ne nettoyez pas votre drip tip quotidiennement, les bactéries vont proliférer… On le dit et on le redit, prenez le temps de nettoyer l’embout de votre ecig !

Comment nettoyer son drip tip ?

Il y a deux écoles pour nettoyer le drip tip.

La première, et de loin la meilleure, est de le retirer pour le laver avec de l’eau et du savon. Que ce soit du liquide vaisselle ou du savon pour les mains, peu importe ! Le tout, c’est d’en utiliser. Un coup sous l’eau ne suffit pas ! Ce serait comme laver votre vaisselle sale uniquement à l’eau… Erk !

Pour bien retirer l’eau qui se trouve à l’intérieur du drip tip, soufflez fort (sans postillonner) dedans pour l’évacuer. Et voilà, le tour est joué !

La seconde école est celle de la flemme. On pourrait même l’appeler la méthode du Covid ! Avec l’arrivée de ce virus, tout le monde s’est équipé de gel hydroalcoolique. Il n’en fallait pas plus pour que certains vapoteurs et certaines vapoteuses se mettent à utiliser une goutte de gel désinfectant pour nettoyer leur drip tip.

On préfère être honnêtes avec vous : oui, cette méthode du gel hydro pour désinfecter l’embout d’un clearomiseur peut vous sauver la mise en cas d’incident. Mais c’est loin d’être la bonne méthode !

Le gel désinfectant n’est pas de l’alcool pur, il comporte des adoucissants qui laissent les surfaces poisseuses. De plus, avec cette solution, impossible de nettoyer l’intérieur. Vous l’avez compris : de l’eau et du savon, il n’y a que ça de vrai !

Vous voilà paré(e) pour entretenir votre matos dans les règles de l’art !

Publié dans: Actualités
julien corder
Ancien gros fumeur, j'ai réussi à arrêter le tabac grâce à la vape. Depuis, je suis devenu un passionné ! Je vapote aussi bien avec du matos expert qu'avec des petits kits compacts, faciles à transporter.

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires