Réglementation cigarette électronique (lieux de travail, lieux publics)

Publié le : 14/08/2019 - Catégories : Informations

Vous avez décidé d’arrêter de fumer et pour y aider, vous vapotez. Comme les cigarettes électroniques rejettent majoritairement de la vapeur d’eau, vous pensiez peut-être que vous pouviez vaper n’importe où. Ce n’est pas le cas ! Il existe une réglementation bien précise sur l’utilisation de la cigarette électronique dans les lieux de travail et les lieux publics.

 

 

La cigarette électronique : les lieux interdits

On ne peut pas vaper n’importe où ! Même si le risque du tabagisme passif est bien moindre avec la vape qu’avec le tabac, la législation se durcit et interdit aux vapoteurs d’utiliser leur cigarette électronique sur leur lieu de travail et dans les lieux publics.

Il y a quelques années, vous vapotiez peut-être sur votre lieu de travail, dans votre bureau, en salle de réunion ou encore à la cantine. Mais depuis l’adoption d’un décret de la loi santé du 26 janvier 2016, il est interdit de vapoter dans les lieux publics. Si vous souhaitez faire une pause e-cig, il vous faudra vous rendre en extérieur ou dans les emplacements destinés aux fumeurs et aux vapoteurs.

Impossible également de vapoter au sein des établissements scolaires (pour rappel, les produits pour cigarettes électroniques sont interdits au moins de 18 ans), dans des aires de jeux ainsi que dans les moyens de transport collectifs comme le train et le bus. Les lieux concernés par cette interdiction de la cigarette électronique doivent obligatoirement faire part de cette restriction par une signalisation, sous peine d’une amende pouvant atteindre 450€.

Où peut-on vapoter ? Les lieux autorisés pour la cigarette électronique

Rassurez-vous, vous pouvez utiliser votre cigarette électronique dans des lieux publics comme les parcs, la rue, les marchés en plein air… Pour les lieux de travail ouverts comme les chantiers, il est également possible de vapoter, sauf interdiction de l’employeur. À noter que certaines entreprises autorisent l’utilisation de la cigarette électronique à leurs employés travaillant dans les bureaux individuels fermés.

La loi santé n’interdit pas le vapotage dans certains lieux ouverts au public comme les restaurants et les bars. Toutefois, les dirigeants des lieux sont en droit d’interdire cette pratique. En cas de doute, demandez au propriétaire du lieu ou à un employé si vous pouvez vaper en toute légalité. Les sanctions à l’égard des contrevenants sont similaires à celles des fumeurs : une amende de 68€ pouvant être majorée 450€.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)