Le 25 septembre 2014, la ministre de la santé Marisol Touraine a présenté son plan anti-tabac. Ce dernier vise trois objectifs précis. Pour les atteindre, des mesures ont été mises en place par le gouvernement et celles-ci concernent aussi bien le tabac classique que la cigarette électronique.

Avant tout, il faut rappeler que le tabac tue. Véritable fléau, il cause la mort de plus de 70 000 Français chaque année. Ce désastre qui est pourtant évitable tue beaucoup plus que les accidents.

objectifLe premier objectif est la chute de 10 % des nombres de fumeurs d’ici 5 ans. Le second est de doubler ce taux de diminution dans un délai de 10 ans. Enfin, dans 20 ans, le plan vise à ce que les enfants qui naissent aujourd’hui deviennent la première génération non-fumeur.

La création d’un paquet neutre et la mise en exergue des avertissements

A l’exemple de l’Australie, la France va instaurer le paquet neutre qui devrait entrer en vigueur en janvier 2016. L’ensemble des emballages de cigarettes vont alors afficher les mêmes caractéristiques du point de vue de la forme, de la taille,  de la couleur et de la typographie. Cette mesure a pour but de rendre la cigarette mois attrayante.

Les avertissements concernant les méfaits du tabac seront, pour leur part, mis  en évidence. Ils occuperont 65 % de la surface du paquet contre 30 % auparavant. D’ici 2015, tous les paquets devront indiquer une recommandation de ne pas fumer destinée aux femmes enceintes.

Interdiction de fumer ou de vapoter en présence d’un enfant

Dans le but de diminuer l’exposition des enfants au tabagisme passif et afin de leur montrer que fumer (vapoter) n’est pas une activité normale, voire banale, la consommation de cigarette ou le vapotage devant eux sera interdite. Ce qui implique qu’il est interdit de fumer dans les espaces publics de jeux pour enfants ainsi que les moyens de transports ayant comme passagers des mineurs de moins de 12 ans.