Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Qui est l’inventeur de la...
vue 45 Vues 0 J'aime
L’invention de la cigarette électronique Si vous pensez que la vapoteuse a été inventée dans les années 2000,...
Lire la suite
Gabriel Attal, le Premier ministre accro à la cigarette électronique

Gabriel Attal, le Premier ministre accro à la cigarette électronique

calendrier Publié le 16/01/2024
calendrier Modifié le 14/02/2024
vue 1238 Vues 0 J'aime

Alors qu’il vient d’être nommé Premier ministre le 09 janvier dernier, Gabriel Attal fait les titres pour ses addictions. Parmi celles-ci, on trouve la cigarette électronique. Zoom sur les habitudes du bras droit du chef de l’État.

Gabriel Attal attaqué par les médias pour sa dépendance à la cigarette électronique

C’est un tout jeune nouveau Premier ministre qui vient d’être nommé par le président Emmanuel Macron. Gabriel Attal, qui occupait auparavant le poste de ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, vient d’être propulsé un peu plus sur le devant de la scène, en succédant Élisabeth Borne.

Si les médias s’attardent sur son jeune âge (34 ans), ils n’ont pas manqué d’aller scruter les petites habitudes du nouveau Premier ministre. Que ce soit RTL, La Dépêche ou Santé Magazine, tous pointes du doigts deux addictions de Gabriel Attal : la cigarette électronique et le coca. Plus précisément le Coca-Cola Zéro !

Certains médias mettent sur le dos de ces habitudes du Premier ministre une grande nervosité (dont témoigneraient ses ongles rongés). La cigarette électronique et le cola aideraient-ils Gabriel Attal à lutter contre son stress comme l’ont révélé certaines personnes de son entourage professionnel ? Le principal intéressé n’a pas répondu à la polémique pour le moment.

Le rapport de Gabriel Attal à la cigarette électronique

Quel est le point commun entre Gabriel Attal, Emmanuel Macron et Élisabeth Borne ? Tous sont des vapoteurs ! Néanmoins, Gabriel Attal ne s’est pas affiché publiquement avec une cigarette électronique, à l’inverse du Président et de l’ancienne Première ministre.

Rappelons qu’Élisabeth Borne avait été jusqu’à vapoter au Sénat et à l’Assemblée Nationale, ce qui est pourtant strictement illégal. Cela ne l’avait pas empêché d’annoncer l’interdiction à venir de la puff… Si le gouvernement est notamment constitué de vapoteurs et vapoteuses, on ne ressent pas particulièrement de soutien de sa part au secteur.

Espérons que les petites habitudes de Gabriel Attal le pousseront à se montrer favorable à la vape, qui reste un outil de sevrage tabagique aidant de nombreux fumeurs et fumeuses à mettre fin à leur tabagisme. Bien entendu, l’arrêt de la cigarette électronique doit également être envisagé, une fois le sevrage tabagique réalisé. Pour cela, il faut diminuer progressivement le dosage de nicotine des e-liquides vapotés, jusqu’à arriver à se passer totalement de nicotine. Une fois cette étape franchie, la dépendance n’est plus que psychologique. Il faut alors simplement perdre l’habitude de vapoter.

Une chose est sûre : ce n’est pas sur ses addictions que l’équipe de Nicovip va suivre Gabriel Attal ces prochains mois, mais sur son positionnement par rapport à la vape. En tant que vapoteur, va-t-il défendre l’intérêt des cigarettes électroniques ? L’avenir nous le dira !

Publié dans: Actualités
carole chenais
Lorsque j’ai découvert la vape en 2010, j’ai rapidement saisi l’impact positif que la cigarette électronique pouvait avoir sur la santé des fumeurs et de leur entourage, mais aussi sur l’environnement. Je suis heureuse de pouvoir participer via Nicovip à la lutte contre le tabagisme ! À titre personnel, j’apprécie les mods aux lignes épurées comme la superbe box Gen S 220W Vaporesso. Côté vape juice, je ne jure que par les e-liquides bio et les saveurs complexes. Le tout sans nicotine ! De temps en temps, j’apprécie de vapoter du CBD pour savourer un moment de détente en toute tranquillité !

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires