Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Qui est l’inventeur de la...
vue 45 Vues 0 J'aime
L’invention de la cigarette électronique Si vous pensez que la vapoteuse a été inventée dans les années 2000,...
Lire la suite
Le Royaume-Uni va interdire la puff

Le Royaume-Uni va interdire la puff

calendrier Publié le 30/01/2024
calendrier Modifié le 14/02/2024
vue 587 Vues 0 J'aime

La puff n’est pas sur la sellette qu’en France, elle l’est également au Royaume-Uni. Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, a annoncé lundi 29 janvier sa volonté d’interdire la cigarette électronique jetable. D’autres mesures visent également à restreindre la vape.

La puff n’est pas sur la sellette qu’en France, elle l’est également au Royaume-Uni. Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, a annoncé lundi 29 janvier sa volonté d’interdire la cigarette électronique jetable. D’autres mesures visent également à restreindre la vape.

Le Royaume-Uni compte interdire les puffs

Rishi Sunak, Premier ministre du Royaume-Uni, n’a laissé aucun doute sur l’avenir de la puff lors de sa visite d’une école hier, le 29 janvier. Il a en effet déclaré : ”Les enfants ne devraient pas vapoter et nous ne voulons pas qu'ils deviennent dépendants (...) c'est pourquoi nous allons interdire les e-cigarettes jetables”, ajoutant par la suite "Nous ne connaissons pas encore les conséquences du vapotage sur la santé, et il est donc normal que nous prenions des mesures fortes pour éradiquer ce phénomène”.

Cela fait déjà des mois que la rumeur d’une interdiction prochaine de la puff se répand au Royaume-Uni. Une situation qui n’est pas sans rappeler celle de la France, puisque la puff pourrait y être interdite dès cette année. Néanmoins, tout cela reste purement spéculatif, puisque l’on ne sait pas concrètement quand ces interdictions pourraient tomber. Ce que l’on sait, c’est que cela arrivera tôt ou tard vu l’hostilité des politiques à l’égard des puffs, que ce soit au Royaume-Uni comme en France !

Cette annonce de Rishi Sunak vient toutefois jeter un froid sur l’image pro-vape que le Royaume-Uni avait auparavant. Rappelons que ce pays, composé de l’Angleterre, de l’Écosse, du Pays de Galles et de l’Irlande du Nord, avait distribué des cigarettes électroniques à 1 million de fumeurs et fumeuses en 2023.

La Grande-Bretagne ne compte d’ailleurs pas s’arrêter à la puff côté restrictions si l’on en croit les récentes annonces de son gouvernement…

La vape en danger au Royaume-Uni ?

Le communiqué de presse dévoilé sur le site du gouvernement britannique laisse planer le doute quant à la sa position vape-friendly que l’on croyait vraie il y a un an. Celui-ci commence par la sentence suivante sur les puffs : “Les vapes jetables seront interdites au Royaume-Uni dans le cadre des plans ambitieux du gouvernement visant à lutter contre l’augmentation du vapotage chez les jeunes et à protéger la santé des enfants.”

Les puffs ne sont pas les seules à être dans le collimateur des politiques de Grande-Bretagne, puisque l’ensemble des cigarettes électroniques devraient également voir leur panel de saveurs réduit, sans que les modalités de ces restrictions ne soient détaillées. Les produits pour la vape devraient également être placés à l’abri de la vue des enfants dans les boutiques physiques, tout en ayant des emballages moins attractifs. Là encore, la mise en place concrète de ces points reste floue, puisqu’elle n’est pas expliquée dans le communiqué.

La lutte contre le tabagisme au Royaume-Uni

Pourquoi un tel acharnement sur la vape au Royaume-Uni ? Le problème est malheureusement le même qu’en France, avec de nombreux ados qui se mettent à vapoter. Selon le communiqué de presse, “le nombre d’enfants utilisant des cigarettes électroniques ces trois dernières années a triplé. L’utilisation par de jeunes enfants augmente également, avec 9% des 11 à 15 ans qui utilisent désormais des cigarettes électroniques […] la proportion des 11 à 17 ans utilisant des puffs a été presque multipliée par 9 ces deux dernières années”.

Évidemment, nous comprenons l’importance de la lutte contre l’addiction à la nicotine et à la vape chez les enfants. Il est normal d’interdire aux jeunes l’accès aux produits de vapotage quels qu’ils soient, ainsi que l’accès aux pouches de nicotine, comme le gouvernement britannique le prévoit également. Il est également compréhensible de vouloir lutter contre la pollution engendrée par les puffs. 5 millions de puffs sont jetées chaque semaine au Royaume-Uni, ce qui représente en un an l’équivalent de 5000 batteries au lithium de voitures électriques.

Cependant, il ne faut pas perdre de vue que la vape aide de nombreuses personnes dépendantes au tabac à arrêter de fumer. Le gouvernement britannique semble malgré tout garder ceci en tête puisqu’il rappelle que la vape “aide 50 000 à 70 000 fumeurs à arrêter chaque année en Angleterre”. Pour la ministre de la Santé Victoria Atkins “les cigarettes électroniques devraient être uniquement utilisées comme des outils pour arrêter de fumer”.

C’est pour cette raison que le Royaume-Uni va continuer de promouvoir la vape en offrant à 1 fumeur sur 5 en Angleterre l’accès à un kit de vapotage ainsi qu’à un soutien comportemental. Cette initiative, appelée Swap to Stop, va également s’accompagner d’un durcissement de la vente de produits au tabac. Une nouvelle loi va en effet interdire leur vente à quiconque né après le 1er janvier 2009. De cette façon, le tabac sera progressivement interdit à toute la population.

À l’heure actuelle, le tabac cause la mort de 80 000 personnes par an au Royaume-Uni et est responsable d’un cancer sur quatre.

Si vous fumez, essayez d’arrêter au plus vite, en vous aidant si besoin de la vape ou d’autres aides au sevrage tabagique.

Publié dans: Actualités
carole chenais
Lorsque j’ai découvert la vape en 2010, j’ai rapidement saisi l’impact positif que la cigarette électronique pouvait avoir sur la santé des fumeurs et de leur entourage, mais aussi sur l’environnement. Je suis heureuse de pouvoir participer via Nicovip à la lutte contre le tabagisme ! À titre personnel, j’apprécie les mods aux lignes épurées comme la superbe box Gen S 220W Vaporesso. Côté vape juice, je ne jure que par les e-liquides bio et les saveurs complexes. Le tout sans nicotine ! De temps en temps, j’apprécie de vapoter du CBD pour savourer un moment de détente en toute tranquillité !

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires