Faut-il avoir peur de maladies associées à la cigarette électronique ?

Publié le : 18/11/2019 09:55:40

Récemment un scandale sanitaire a éclaté aux États-Unis. La cause ? Des personnes qui tombaient malades après avoir utilisé des produits pour cigarette électronique, causant 39 décès à ce jour. Doit-on craindre de développer des maladies pulmonaires associées à la vape ?

 La cause des maladies pulmonaires en lien avec la vape aux États Unis a été trouvée

 Le mystère des maladies pulmonaires liées au vapotage aux États-Unis a été résolu. Les autorités sanitaires américaines, notamment la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) et des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), ont en effet mené leur enquête en analysant les produits achetés par les milliers de vapoteurs qui ont souffert de pneumopathies associées à la vapes. Ces derniers avaient acheté sur le marché noir des e-liquides au THC ou au CBD frelatés, qui contenaient une substance dangereuse pour les poumons lorsqu’elle est inhalée : l’acétate de vitamine E. Une fois chauffée, cette substance huileuse, utilisée pour comme diluant, est particulièrement nocive pour les poumons, causant des lésions pulmonaires.

maladie pulmonaire et cigarette électronique

Cette épidémie de maladie que l’on associait aux cigarettes électroniques n’est donc pas liés à la vape en elle-même mais à des produits achetés sur le marché noir, dont la composition n’était absolument contrôlée et qui contenaient de l’acétate de vitamine E. La crise sanitaire qui est survenue aux États-Unis a entraîné des inquiétudes massives envers la cigarette électronique, mais pourtant, cette crainte de maladies pulmonaires graves causées par la vape n’est pas justifiée, en tout cas, pas en France, où l’utilisation d’acétate de vitamine E pour fabriquer des e-liquides est interdit.

 Le vapotage, avec des produits réglementés, est bien moins dangereux que le tabac

Pour le Pr Bertrand Dautzenberg, tabacologue et ancien pneumologue à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, il ne faut pas avoir peur de la cigarette électronique à partir du moment où l’on vape des e-liquides réglementés : « La recommandation c’est vraiment d’acheter des produits qui sont légalement vendus en France. Tous les produits qui sont légalement commercialisés en France ne donneront jamais les effets observés aux États-Unis ».

La toxicité pulmonaire des produits frelatés vendus sur le marché noir aux États-Unis ne doit pas conduire à une diabolisation de la cigarette électronique, dont l’impact sur la santé est bien moindre que celui le tabac. Pour le Pr Bertrand Dautzenberg « un an de vapotage est moins dangereux qu’un jour de tabac ». En France, tous les produits pour la vape commercialisés sont étroitement surveillés. Les e-liquides vendus de façon légale comme sur Nicovip ont tous une composition connue, avec des ingrédients qui ont reçu l’approbation des autorités sanitaires. Si vous fumez et que vous avez des difficultés à arrêter le tabac, la vape avec du e-liquide acheté légalement peut vous aider à stopper complètement votre consommation de cigarette.

Si vous avez besoin de vous tourner vers la cigarette électronique comme outil de sevrage tabagique, veillez à toujours acheter vos e-liquides et votre matériel de façon légale. Pour rappel, les e-liquides contenant du THC sont formellement interdits en France ! N’oubliez pas de consulter un professionnel de la santé afin de vous faire aider dans votre démarche pour arrêter le tabac.

Partager ce contenu