La cigarette électronique (et le e-liquide) est un produit désormais populaire. Nombreux sont les utilisateurs qui y vont appel dans le but de se défaire de la cigarette classique. Dans certains pays, le vapotage est strictement interdit. Dans d’autres, il existe des restrictions. Tandis qu’il y a des Etats plus laxistes qui laissent faire.

Le cas de la France

La ministre de la santé Marisol Touraine a annoncé lors d’une conférence de presse qui a eu lieu de 25 septembre 2014 un plan anti-tabac comportant quelques points concernant le vapotage. Il ne sera plus possible de vapoter dans des endroits accueillants des mineurs tels que les écoles, les moyens de transport collectifs et les espaces de jeux. En parallèle, la diffusion de la publicité des cigarettes électroniques sera interdite à partir du 20 mai 2016.

Les pays qui interdisent la cigarette électronique

Certains Etats sont catégoriques en ce qui concerne le vapotage, à l’instar de Singapour, de la Thaïlande, de l’Argentine, du Brésil et du Mexique. A Hong-Kong, le gouvernement est plus que déterminé. Toute personne en possession d’une cigarette électronique s’expose à  une amende de 10 000 euros. Dans d’autres pays, les mesures sont moins strictes. Seules les e-cigarettes contenant de la nicotine sont interdites. Il s’agit du Canada, de l’Australie et de la Belgique.

Les pays instaurant des limites

Aux Etats-Unis, la vente des cigarettes électroniques aux mineurs n’est pas permise. A Chicago, New York et Los Angeles, le vapotage est interdit dans les lieux publics tels que les plages, les parcs et les restaurants. En ce qui concerne le continent Européen, les mineurs ne peuvent pas se procurer des e-cigarettes dans de nombreux pays tels que la Croatie, la Lettonie, la Roumanie et la Grèce. Les Italiens et les Allemands n’en trouvent que dans les pharmacies.

Les pays qui sont pour la cigarette électronique

En Pologne, le gouvernement est contre le tabac mais ne s’oppose pas au vapotage. Les fabricants de cigarette électronique sont libres de réaliser des publicités. Il n’existe également pas de réglementation spécifique (pour le moment) au Portugal, en Lituanie, en Russie, en Grande-Bretagne et en Estonie.