Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Le Royaume-Uni veut interdire la...
vue 21 Vues 0 J'aime
Pourquoi le Royaume-Uni souhaite interdire l’accès au tabac ? Le tabac cause de nombreux dommages et le...
Lire la suite
Qui est le petit vapoteur ?

Qui est le petit vapoteur ?

calendrier Publié le 28/02/2024
calendrier Modifié le 16/04/2024
vue 2027 Vues 1 J'aime

À chacun et chacune son profil de vape. Aujourd’hui, on se penche sur le petit vapoteur ! Le petit vapoteur, ou la petite vapoteuse, est celui ou celle qui vapote peu. Vapoter peu ? Oui, mais dans quelle mesure ? C’est ce que nous allons voir !

À quoi reconnaît-on le petit vapoteur ?

Le petit vapoteur est une personne qui vapote peu. Concrètement, il s’agit d’un vapoteur ou d’une vapoteuse qui fait assez peu de bouffées par jour avec sa cigarette électronique. Sans rentrer dans des calculs tarabiscotés, sachez qu’une cigarette traditionnelle représente 15 bouffées. On considère qu’une personne est un petit fumeur si elle fume 5 cigarettes par jour ou moins (ce qui reste très dangereux pour la santé). De ce fait, le petit vapoteur est une personne qui fait 75 bouffées ou moins par jour.

Alors vous allez nous dire que c’est bien beau tout ça, mais que vous n’avez pas envie de compter le nombre de bouffées que vous faites par jour ! Heureusement, il existe des modèles de cigarettes électroniques qui comportent un système de comptage de bouffées. Celui-ci peut être réinitialisé chaque jour pour suivre précisément le nombre de bouffées faites au jour le jour. C’est beau la technologie !

Si vous n’avez pas une e-cigarette avec un compteur de bouffées, voici notre astuce très simple pour savoir si vous êtes un petit vapoteur ou une petite vapoteuse : limitez-vous à 15 bouffées par séance de vapotage. Comptez le nombre de fois où vous avez vapoté dans la journée. Cela vous donnera l’équivalent en cigarettes que vous auriez fumées !

Évidemment, on ne parle pas de l’équivalent en dose de nicotine absorbée, puisque cela dépend de nombreux paramètres. On peut tout à fait être un petit vapoteur ou une petite vapoteuse avec un e-liquide fortement dosé en nicotine.

Combien de ml d’e-liquide le petit vapoteur consomme-t-il par jour ?

En théorie, le petit vapoteur est une personne qui a une consommation d’e-liquide peu importante. Mais en pratique, cela peut s’avérer légèrement différent ! En effet, la consommation d’e-liquide dépend non seulement du nombre de bouffées, mais aussi de l’intensité et de la durée des bouffées. Et surtout du type de matériel utilisé !

Si vous vapotez peu, mais que vous utilisez une cigarette électronique subohm réglée à une forte puissance, avec des résistances très basses comme des 0,15ohm par exemple, le tout couplé à du e-liquide riche en VG, vous allez consommer beaucoup d’e-liquide à chaque bouffée. Cela produit beaucoup de vapeur et toute cette vapeur provient du e-liquide qui est vaporisé !

C’est pour cela qu’il est difficile de dire que le petit vapoteur est une personne qui vapote par exemple 1ml d’e-liquide par jour. En vérité, cela peut-être moins, mais aussi beaucoup plus ! C’est pareil pour la dose de nicotine absorbée chaque jour. Avec le cloud chasing où l’on cherche à avoir la plus grosse vapeur possible, l’e-liquide est vaporisé en grande quantité, ce qui veut dire que l’on absorbe plus de nicotine avec le même dosage de nicotine qu’avec du matériel réglé à faible puissance avec une résistance élevée.

Dans tous les cas, l’idée pour le petit vapoteur ou la petite vapoteuse est d’arrêter progressivement de vapoter. La première étape est de diminuer le dosage de nicotine des e-liquides, pour arriver à se sevrer de la nicotine. Évidemment, il ne faut pas vapoter plus pour compenser ! Par la suite, il existe des e-liquides sans nicotine ainsi que des puffs sans nicotine pour se sevrer totalement de la nicotine.

Si vous réussissez cette étape, il faudra par la suite diminuer la fréquence de vapotage, pour arriver à ne plus vapoter du tout. Mission réussie !

Nombre de bouffées avec une cigarette électronique

Que risque le petit vapoteur qui fume encore ?

Il existe des petits vapoteurs qui le sont juste parce qu’ils fument encore. Si c’est votre cas, arrêtez de fumer dès à présent ! Le tabac est particulièrement dangereux pour la santé. Comme on l’a vu dans notre article sur le petit fumeur, fumer ne serait-ce qu’une cigarette par jour représente un danger. Rappelons que le tabac tue un fumeur sur deux… Il est temps d’arrêter de fumer pour de bon !

Même si vous passez de petit vapoteur à gros vapoteur, ce n’est pas grave. L’important, c’est d’arriver à arrêter de fumer. La clope est bien plus dangereuse que la vape, donc le choix entre les deux est vite fait ! Bien sûr, nous vous recommandons de vous faire aider par un médecin tabacologue pour atteindre votre objectif de zéro tabac le plus rapidement et le plus sereinement possible.

Comment le petit vapoteur peut-il se débarrasser de ses habitudes ?

Le petit vapoteur ne vapote pas forcément tous les jours. Comme les fumeurs dits sociaux, il y a aussi des vapoteurs et vapoteuses qui vapotent uniquement en soirée. Et c’est dangereux ! Si c’est votre cas, cela veut dire que vous n’avez pas de dépendance à la nicotine puisque vous n’avez pas besoin de vapoter tous les jours. Alors pourquoi vapoter tous les samedis soirs en soirée et à chaque fois que l’on vous propose de tirer une taff ? Vous risquez de prendre l’habitude de vapoter et de le faire de plus en plus fréquemment.

Le pire est si vous vapotez de temps en temps des produits nicotinés. Si vous tirez quelques taffs de la puff à la nicotine d’un(e) ami(e), vous risquez de vous retrouver accro à la nicotine ! Cela peut aller très vite, c’est là tout le caractère insidieux de la nicotine. Et une fois dépendant ou dépendante à la nicotine, c’est tout un chemin de croix qui vous attend pour vous en défaire.

Si vous êtes le genre de petit vapoteur ou de petite vapoteuse qui ne vapote qu’en soirée, arrêtez cette mauvaise habitude dès à présent ! N’allez pas vous créer une addiction, ce serait vraiment bête. Même si vous vapotez sans nicotine, le risque est de craquer à un moment pour une cigarette car vous n’avez plus rien à vapoter. Et là, le risque d’engrenage est très élevé.

Rappelez-vous qu’être un petit vapoteur est certes moins dangereux que de fumer, mais reste plus risqué que de ne pas vapoter du tout. Votre objectif doit être l’arrêt total du tabac et l’arrêt de la vape !

Publié dans: Santé
julien corder
Ancien gros fumeur, j'ai réussi à arrêter le tabac grâce à la vape. Depuis, je suis devenu un passionné ! Je vapote aussi bien avec du matos expert qu'avec des petits kits compacts, faciles à transporter.

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires