Menu du Blog
ACTUS DU BLOG
Que faire avec un e-liquide trop...
vue 117 Vues 0 J'aime
Comment reconnaît-on un e-liquide trop fort en nicotine ? Un e-liquide trop fort en nicotine se reconnaît car il...
Lire la suite
Quels sont les risques de vapoter ?

Quels sont les risques de vapoter ?

calendrier Publié le 02/07/2024
calendrier Modifié le 09/07/2024
vue 290 Vues 0 J'aime

Bien des fumeurs et fumeuses ont compris que la cigarette électronique est moins dangereuse que le tabac. Mais quels sont les risques de vapoter ? Voici un top 3 des risques les plus importants liés à la vape.

Risque de vapoter numéro 1 : se mettre à fumer

Le mésusage de la cigarette électronique est le plus risqué pour la santé. Cela semble illogique au premier abord : pourquoi la vape inciterait-elle à fumer ? Alors on vous rassure, cela ne concerne pas les personnes qui fument déjà. Pour les fumeurs et fumeuses, la vape est au contraire un moyen s’avérant efficace pour quitter le tabac pour de bon, tout particulièrement quand l’arrêt avec des méthodes plus classiques finissait toujours en échec.

Mais, il y a un “mais“. Impossible de fermer les yeux sur les nombreux ado, parfois encore au collège, qui suçotent des puffs comme s’il s’agissait de bonbons, ce qui motive notamment son interdiction future. Derrière leur packaging coloré et leur petit prix, les puffs ne sont ni plus ni moins que des cigarettes électroniques, contenant pour certaines de la nicotine. Et pas n’importe quelle nicotine, puisque les puffs ont été à l’origine conçues pour les personnes avec une forte dépendance, donc remplies d’e-liquide au sel de nicotine avec un dosage très élevé.

On le répète sans cesse : si vous ne fumez pas, ne vapotez pas. La vape se destine uniquement aux personnes ayant une dépendance au tabac. Et uniquement aux adultes, ayant donc plus de 18 ans ! Le premier risque de vapoter est de développer une addiction - que ce soit au geste ou à la nicotine, ou aux deux - et cela est bien réel. En tant que professionnelle de la vape, notre équipe a son petit cœur qui se serre quand elle voit des ado, parfois très jeunes, vapoter dans la rue.

Le risque de vapoter quand on ne fume pas est de finir par opter un jour pour une clope, parce que la dépendance à la nicotine s’est installée ou que l’habitude du geste est devenue plus forte que la volonté de refuser une cigarette tendue par un(e) pote. Et là, c’est l’engrenage, un engrenage qui peut être fatal. Rappelons que le tabac tue une personne qui fume sur deux.

Vapoter sans être dépendant(e) au tabac est aussi un risque pour la santé. Pourquoi se mettre des produits chimiques dans les poumons pour essayer de jouer au rebelle ? Cela ne vaut pas le coup ! Refuser de vapoter est justement la preuve d’une belle force de caractère. Pensez-y si vous êtes dans ce cas et montrez cet article aux jeunes de votre entourage si vous sentez qu’ils peuvent être concernés !

Risque de vapoter numéro 2 : ne pas arrêter complètement de fumer

Vous vapotez parce que vous fumez ? La vape a en effet le potentiel de vous sortir du tabac. Mais encore faut-il garder cela en tête ! Le risque de vapoter sans avoir un objectif de sevrage tabagique complet est de continuer à fumer. Encore de trop nombreuses personnes vapotent et fument en même temps. Bien qu’il n’y ait pas de risque spécifique à associer les deux pratiques, le risque majeur pour la santé vient du tabac.

Comprenez cela : quand vous fumez, même une cigarette par jour ou une cigarette par semaine, vous détruisez votre santé. Et quand bien même vous faites ce que vous voulez avec votre corps, on ne peut pas s’empêcher de penser que c’est bien dommage de risquer un cancer, une maladie cardiovasculaire ou des problèmes respiratoires à cause d’une addiction qui peut être surmontée.

Les risques de vapoter

La cigarette électronique est une méthode pour arrêter de fumer qui est efficace. La combiner au tabac peut être nécessaire au tabac, quand l’envie de fumer reste vraiment trop forte. Mais normalement, il est possible de se passer rapidement des cigarettes au tabac.

Pour éviter de courir le risque de vapoter tout en continuant de fumer, arrêtez d’acheter des paquets de cigarettes et emportez votre e-cig partout où vous allez. Cela vous évitera de vous arrêter au bureau de tabac ou de taxer une clope à un(e) inconnu(e) ! Pensez à acheter un kit e-cig de rechange, de façon à toujours en avoir deux au cas-où le premier serait à cours de batterie ou se casserait. Veillez également à toujours avoir un flacon d’e-liquide pour remplir le réservoir de votre cigarette électronique, de façon à ne jamais tomber à sec et ainsi risquer de fumer une cigarette.

Ainsi, vous arrêterez complètement de fumer et vous préserverez votre santé des dangers du tabac, la fumée de cigarettes contenant des goudrons et d’autres substances cancérigènes ainsi que du monoxyde de carbone très nocif pour la santé. Vous pourrez également vous défaire progressivement de la nicotine, qui n’est pas cancérigène, mais très addictive. En effet, les flacons d’e-liquide sont disponibles en de multiples dosages, offrant ainsi la possibilité de diminuer le dosage peu à peu.

Risque de vapoter numéro 3 : les dangers de la vape sur la santé

Fumer est très dangereux pour la santé. Mais un des risques de vapoter est aussi d’abîmer son corps. Bien que la cigarette électronique soit véritablement bien moins dangereuse que le tabac, elle n’est pas sans risques. Le risque zéro n’existe pas et la vape n’est pas sans dangers. Tout d’abord la nicotine, qui, sans être cancérigène, n’est pas bonne pour la santé. La nicotine est addictive et toxique à fortes doses. Le risque de vapoter est de continuer à consommer de la nicotine sans vouloir faire son sevrage nicotinique, qui est pourtant très important.

Un autre risque de vapoter par rapport à la santé est lié à la vapeur des e-liquides. Bien que contrôlés pour être aux normes de sécurité françaises, l’aérosol émis par les cigarettes électroniques contient des substances chimiques, dont certaines peuvent être toxiques. Même si la vapeur des e-cigarettes est moins dangereuse pour la santé que la fumée de tabac, elle n’est pas sans danger.

La vape est une méthode de sevrage tabagique et de sevrage nicotinique, en arrêtant de fumer et en arrêtant petit à petit la nicotine en optant pour des dosages de plus en plus bas. Il ne faut pas sous-estimer les risques de vapoter et penser que la vape est sans danger. Son seul et unique but est de permettre aux fumeurs et fumeuses d’arrêter de fumer et de se sevrer de la nicotine. Une fois cet objectif atteint, il faut arrêter de vapoter pour se prémunir de tout risque et retrouver sa liberté !

Publié dans: Santé
julien corder
Ancien gros fumeur, j'ai réussi à arrêter le tabac grâce à la vape. Depuis, je suis devenu un passionné ! Je vapote aussi bien avec du matos expert qu'avec des petits kits compacts, faciles à transporter.

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires